Les motifs impérieux supprimés pour les personnes vaccinées :

Mayotte rouvre progressivement ses frontières avec les Comores


Publié / Actualisé
Le Gouvernement a autorisé Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, à rouvrir de façon progressive la frontière avec l'Union des Comores, compte tenu de la situation sanitaire dans les deux territoires. À partir de ce lundi 5 juillet, quatre vols par semaine seront opérés entre Dzaoudzi et Moroni, par EWA et AB aviations et le transport de passagers par la SGTM (compagnie maritime) est autorisé trois fois par semaine. Les personnes présentant un schéma vaccinal complet n'ont pas besoin de motif impérieux pour voyager entre les deux pays. Ils devront cependant réaliser un dépistage avant leur vol. Pour les voyageurs en provenance des Comores, un test antigénique sera exigé à l'arrivée à l'aéroport de Mayotte. Les personnes non-vaccinées doivent toujours présenter un motif impérieux (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le Gouvernement a autorisé Jean-François Colombet, préfet de Mayotte, à rouvrir de façon progressive la frontière avec l'Union des Comores, compte tenu de la situation sanitaire dans les deux territoires. À partir de ce lundi 5 juillet, quatre vols par semaine seront opérés entre Dzaoudzi et Moroni, par EWA et AB aviations et le transport de passagers par la SGTM (compagnie maritime) est autorisé trois fois par semaine. Les personnes présentant un schéma vaccinal complet n'ont pas besoin de motif impérieux pour voyager entre les deux pays. Ils devront cependant réaliser un dépistage avant leur vol. Pour les voyageurs en provenance des Comores, un test antigénique sera exigé à l'arrivée à l'aéroport de Mayotte. Les personnes non-vaccinées doivent toujours présenter un motif impérieux (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !