[VIDEO - PHOTOS] C'est aussi la fin de l'année scolaire (actualisé) :

Bac : 86,9 % de taux de réussite dans l'académie


Publié / Actualisé
Ce mardi 6 juillet 2021 marque le début officiel des vacances pour beaucoup d'élèves réunionnais. Les résultats du bac ont été publiés dès 8 heures ce mardi matin, sur internet et sur les traditionnels tableaux d'affichage des lycées. 11.644 candidats (hors agriculture) se sont présentés aux épreuves du baccalauréat et 10 121 d'entre eux ont été admis dès le premier groupe d'épreuves. Le taux de réussite académique s'élève à 86,9 % pour ce premier groupe. La meilleure moyenne pour le Bac général est 19,80 pour un élève de série Générale au lycée Sarda Garriga à Saint-André Les élèves du primaire, ainsi que certains collégiens et lycées, seront aussi en vacances à la fin de la journée. Pour les autres, il faudra attendre les derniers cours du mercredi, voire du samedi, pour profiter des six prochaines semaines de vacances (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 6 juillet 2021 marque le début officiel des vacances pour beaucoup d'élèves réunionnais. Les résultats du bac ont été publiés dès 8 heures ce mardi matin, sur internet et sur les traditionnels tableaux d'affichage des lycées. 11.644 candidats (hors agriculture) se sont présentés aux épreuves du baccalauréat et 10 121 d'entre eux ont été admis dès le premier groupe d'épreuves. Le taux de réussite académique s'élève à 86,9 % pour ce premier groupe. La meilleure moyenne pour le Bac général est 19,80 pour un élève de série Générale au lycée Sarda Garriga à Saint-André Les élèves du primaire, ainsi que certains collégiens et lycées, seront aussi en vacances à la fin de la journée. Pour les autres, il faudra attendre les derniers cours du mercredi, voire du samedi, pour profiter des six prochaines semaines de vacances (Photo rb/www.ipreunion.com)

Tous les résultats sont à retrouver sur le site de l'Académie de La Réunion

12.075 candidat.e.s étaient attendus le 17 juin dernier pour les épreuves du baccalauréat, qui se limitaient cette année à une épreuve écrite de philosophie et l'inauguration du Grand oral. Le reste des notes a été calculé en contrôle continu tout au long de l'année. Le suspense est donc moindre cette année, beaucoup d'élèves ayant déjà une petite idée de s'ils ont réussi leurs examens – ou non.

Les lauréats en quelques chiffres

10 0121 candidats sont reçus au premier groupe d’épreuves, dont 6 846 obtiennent une mention :

- 173 mentions Très Bien, avec Félicitations du jury : 172 en bac général et 1 en bac technologique. - 819 mentions Très Bien, avec une moyenne égale ou supérieure à 16 : 627 en bac général, 68 enbac technologique et 124 en bac professionnel.

- 2 189 mentions Bien, avec une moyenne égale ou supérieure à 14 et inférieure à 16 : 1 338 en bac général, 345 en bac technologique, 506 en bac professionnel.

- 3 665 mentions Assez Bien, avec une moyenne égale ou supérieure à 12 et inférieure à 14 : 1 714 en bac général, 926 en bac technologique, 1 025 en bac professionnel.

Les meilleures moyennes

- Bac général : 19,80 pour un élève de série Générale au lycée Sarda Garriga à Saint-André.
- Bac technologique : 18,16 pour une élève de la série STL au lycée Lislet Geoffroy à Saint-Denis. - Bac professionnel : 18,75 pour un élève de la spécialité boulanger-pâtissier au lycée hôtelier La Renaissance à Saint-Paul.



Les regroupements traditionnels dans les lycées de l'île pour vérifier que le précieux sésame a été obtenu ont donc été beaucoup plus rares cette année. Mais dès 8 heures du matin, des dizaines d'élèves de terminales ont constaté sur les tableaux d'affichage s'ils ont décroché ou leur baccalauréat général ou technologique. Pour les bacs professionnels, il faudra patienter jusqu'à 9 heures. Regardez la joie des bachelier.e.s au lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis


Les oraux de rattrapage se dérouleront mercredi et jeudi. Les résultats seront publiés ce vendredi. Elles et ils vont surement réussir et laisseront éclater leur joie comme les (déjà) bachelier.e.s de ce mardi matin. Regardez



 

- Une année marquée par le Covid-19 -

Les élèves de La Réunion comme de Métropole ont du composé avec le Covid-19 tout le long de l'année. Classes fermées en raison de cas de Covid-19, enseignements à distance, non-brassage entre les différentes classes…Cette année encore a été particulière. "Ca a été très compliqué, notamment car nous n'avions pas toujours les outils nécessaires pour mettre en place les protocoles sanitaires" souligne Guillaume Aribaud, secrétaire départemental de la FSU.

"Il y a eu une réelle différence entre les consignes et la réalité du terrain, et je crains que l'année prochaine ne soit pas différente de celle-ci" s'inquiète-t-il. Concernant les lacunes que les élèves pourraient avoir accumuler en raison de la crise sanitaire, le professeur craint plus pour les élèves qui étaient déjà en difficulté avant. "Ce sont eux qui vont payer les pots cassés : les difficultés rencontrées ont été exacerbées cette année" explique-t-il, notant que de nombreuses activités pédagogiques ont été annulées en raison du Covid-19. "Pour certains, l'école est le seul endroit où l'on peut leur apporter certaines activités, ou pire détecter les problèmes familiaux qui peuvent exister" ajoute-t-il.

Le syndicat s'inquiète désormais du déroulement de l'année prochaine. "J'ai bien peur qu'encore une fois, l'Education nationale oublie les spécificités de La Réunion…notamment la rentrée qui a lieu deux semaines avant la Métropole" termine Guillaume Aribaud.

A la suite de la publication des résultats du baccalauréat 2021, le président du Conseil départemental Cyrille Melchior et l'ensemble des conseillers et conseillères départementaux adressent leurs félicitations aux nouveaux bacheliers et nouvelles bachelières. Les conseillers et conseillères leur souhaitent pleine réussite dans la poursuite de leurs parcours universitaires.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Cimendef, Posté
"Elles et ils" seulement ! Vous avez oublié "iels" encore un effort dans l'écriture inclusive puisque le ridicule ne tue pas. (Vous pouvez toujours vous plaindre, ce n'est pas pour autant qu'on arrêtera d'utiliser l'écriture inclusive. Et pour information, si, le pronom iel est régulièrement utilisé sur notre site, notamment quand il s'agit de personnes non-binaires ;) Bonne soirée tout de même - webmaster)