Précipitations records :

Intempéries du mois d'avril : Saint-Philippe reconnue en état de catastrophe naturelle


Publié / Actualisé
Suite aux très fortes précipitations du mois d'avril dernier notamment à Saint-Philippe, la préfecture annonce la reconnaissance de catastrophe naturelle. Un arrêté ministériel a été publié en ce sens au journal officiel vendredi 9 juillet 2021. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite aux très fortes précipitations du mois d'avril dernier notamment à Saint-Philippe, la préfecture annonce la reconnaissance de catastrophe naturelle. Un arrêté ministériel a été publié en ce sens au journal officiel vendredi 9 juillet 2021. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Conformément à l’arrêté interministériel publié au journal officiel de ce vendredi 9 juillet 2021, la commune de Saint-Philippe a été reconnue en état de catastrophe naturelle suite aux précipitions exceptionnelles survenues le 16 avril 2021" annonce la préfecture de La Réunion ce lundi 12 juillet.

"Les personnes et les sociétés ayant subi des dommages bénéficient alors d’un délai de 10 jours à compter de la date de la publication de l’arrêté pour faire parvenir à leur compagnie d’assurance un état de leurs pertes" ajoute la préfecture.

- Inondations et coupures d'électricité -

Mi-avril, les fortes pluies sur Saint-Philippe avaient en effet entraîné d'importantes inondations. Les zones de Ravine Ango et La Trinité ont été infranchissables pendant un long moment la journée du 16 avril. Ces événements avaient provoqué d'importants bouchons dans le sud de l'île.

Suite aux intempéries, fortes pluies et orages, 13.000 usagers résidant entre Saint-Joseph et Saint-Philippe avaient été privés d'électricité le 21 avril et certains encore le lendemain. 200 impacts de foudre avaient été observés dans la nuit du 20 au 21 selon Météo France.

- Paysages éphémères -

Rappelons que les fortes pluies avaient permis dans le sud sauvage l'apparition de paysages éphémères mais paradisiaques. La Pointe du Tremblet à Saint-Philippe, connue pour accueillir des cascades intermittentes créées en cas de fortes pluies, a vu un petit bassin se former au pied des falaises. Le cap a vu naître un beau bassin bleu turquoise, suffisamment grand pour accueillir les baigneurs.

A la fin du mois d'avril, décidément bien arrosé, les cascades éphémères du Tremblet à Saint-Philippe étaient bien gonflées, offrant aux curieux un spectacle grandiose.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !