[PHOTOS-VIDÉOS] Trois jours de masterclass :

Sport : un champion de street workout à La Réunion


Publié / Actualisé
Le champion du monde de street workout Yohan Bounegab a passé trois jours à La Réunion pour une série de masterclass. Conseils avisés, défis et moments de partage autour d'une barre de traction étaient au rendez-vous. L'occasion d'échanger avec l'athlète et ses élèves du jour à Champ Fleuri ce jeudi 15 juillet 2021, un rendez-vous encadré par l'association Bek la barre. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Le champion du monde de street workout Yohan Bounegab a passé trois jours à La Réunion pour une série de masterclass. Conseils avisés, défis et moments de partage autour d'une barre de traction étaient au rendez-vous. L'occasion d'échanger avec l'athlète et ses élèves du jour à Champ Fleuri ce jeudi 15 juillet 2021, un rendez-vous encadré par l'association Bek la barre. (Photos rb/www.ipreunion.com)

Encouragements, cris, rires et musique : l'ambiance est électrique sur le complexe sportif de Champ Fleuri, à Saint-Denis. Sur place, une cinquantaine de jeunes, adeptes du "street workout", s'essaient à la barre. Ils viennent rencontrer le champion du monde de Yohan Bounegab.

L'athlèle tient une masterclass gratuite et ouverte à tous. Le temps n'est pas au rendez-vous mais il en faudra plus pour décourager les élèves. Malgré la pluie et le vent, plusieurs d'entre eux sont prêts à s'élancer sur la barre pour effectuer leurs plus belles figures sous les yeux de Yohan Bounegab.

Tapis de gymnastique en prévention pour éviter les chutes, poudre plein les mains pour rester accrocher et éviter les glissades : les sportifs sont équipés. Après les échauffements et les étirements, c'est l'heure d'attraper de sauter et danser dans les airs.

Regardez : 

 

"Ouvre bien les bras ça va t'aider" crie Yohan Bounegab à l'un de ses élèves. Le champion ne manque pas de donner quelques conseils aux jeunes athlètes. C'est tout sourire que ceux-ci lâchent ensuite leur barre pour aller serrer la main du champion et le remercier. Esprit de cohésion, poignées de mains, rires : l'ambiance est joyeuse, pas de moqueries sur le terrain, seulement des critiques constructives.

- "Chercher plus haut, plus loin" -

"Les jeunes hommes ou les adolescents se retrouvent après leurs cours, ça leur permet de sortir de leur pavillon, il se poussent et se motivent entre eux à aller chercher plus haut, plus loin" explique Yohan Bounegab, concentré sur les mouvements de ses apprentis.

"Ça les fait sortir, partager, se rencontrer, peu importe le milieu d'où vous venez, votre religion, votre situation sociale : on reste tous ensemble à performer et c'est ça qui est incroyable" ajoute-t-il. Habitué des mastersclass, le jeune champion a été initié par son éducateur et une équipe de street workout : "j'ai accroché et j'ai continué".

La masterclass est précieuse pour ces jeunes des quartiers de Saint-Denis, et c'est une aubaine pour eux de recevoir les attentions du champion du monde de cette discipline qu'ils aiment tant. Une rencontre organisée par l'association de parkour (discipline acrobatique urbaine, ndlr) locale Bek la barre.

"Je le regarde sur YouTube, je le suis aussi sur les réseaux sociaux, le voir en vrai ça nous fait vraiment plaisir, je suis venu pour m’entraîner et surtout rencontrer ce champion" raconte les yeux brillants Etienne, étudiant en BTS diététique. "Le street workout c’est de la gymnastique, de la force, de l'agilité et de l'équilibre, et surtout un esprit d’équipe, de famille" s'exclame-t-il.

Colin, lui, s’entraîne depuis sept ans déjà et ce jeudi, il n’a pas manqué le rendez-vous. "Je voulais aller au championnat du monde cette année mais avec le Covid c’est compliqué" raconte-t-il. Voilà trois ans qu’il s’entraîne pour ces championnats mondiaux. Cette année pour la sélection des Français, Colin sera juge. Et même si le sport n'est pas aussi répandu que dans l'Hexagone, des pépites à La Réunion se révèlent peu à peu.

Regardez : 

- Champion du monde à la Réunion -  

Yohan Bounegab a de quoi faire rêver ses élèves du jour. C'est à l'âge de 16 ans qu'il découvre l'univers du street workout à Massy en Ile-de-France. A 20 ans, il décroche le titre de champion du monde lors des rencontres de 2018 en Russie.

Regardez : 

 

Vainqueur la même année de la "Battle of the Bars" en Métropole, il remporte également la 3ème place de la coupe du monde en Egypte. Aujourd'hui, Yohan Bounegab reconnaît qu'il passe moins de temps sur les barres, et souhaite avant tout promouvoir sa discipline auprès des pratiquants. "Ces jeunes, ils ont surtout envie de progresser", nous dit-il.

Educateur sportif dans les quartiers nord de Marseille, le champion vit aujourd'hui en région PACA mais se déplace très régulièrement : entraînements, rencontres, un athlète sans cesse en mouvement. Au-delà du street workout, le champion aimerait plus tard innover, créer d'autres mouvements aux anneaux et continuer à s'entraîner en exterieur.

Le street workout est une discipline récente dans le monde du sport, qui passionne nos jeunes Réunionnais. Comme son nom l’indique, ce sport vient de la rue ("street" en anglais), des quartiers : une passion que l’on a en agrippant sa barre oui, mais surtout une discipline collective.

Déjà bien installée à La Réunion depuis quelques années, elle n'a de cesse d'attirer. En 2015, des dizaines de parcs pour pouvoir "beker la barre" sont sortis de terre, "à la louche c'est presque plusieurs milliers de jeunes qui passent et viennent s'entraîner", explique fièrement Jean-Pierre Graziani, président de l'association portoise Bek la barre. Aujourd'hui sur l'île, on comptabilise 50 parcs pour les amoureux des tractions.

ml/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !