Crise sanitaire :

Face à un éventuel reconfinement, Bachil Valy appelle à la vaccination


Publié / Actualisé
Les référents du parti d'Emmanuel Macron sur l'île ont rappelé ce jeudi 22 juillet 2021 à la population "l'importance et la chance que les français ont d'avoir un accès gratuit au vaccin". Lundi prochain le Préfet s'entretiendra avec les maires et les référents, pour discuter d'une énième décision sur la situation du territoire.
Les référents du parti d'Emmanuel Macron sur l'île ont rappelé ce jeudi 22 juillet 2021 à la population "l'importance et la chance que les français ont d'avoir un accès gratuit au vaccin". Lundi prochain le Préfet s'entretiendra avec les maires et les référents, pour discuter d'une énième décision sur la situation du territoire.

Ce jeudi 22 juillet 2021, le maire de l’entre Deux et référant LREM sur l’île Bachil Valy a tenu à rappeler aux Réunionnais que la vaccination est “le meilleur tremplin pour la situation de l’île face à l’avancée du variant Delta”.
 
Aux cotés du Maire se trouvaient Hélène Coddeville  référente LREM adjointe , Ramata Toure élue LREM adjointe à la mairie de Sainte-Suzanne ainsi que Sharif Bemat coordinateur LREM. Lundi prochain, une réunion avec le préfet est donc prévue. "C’est une cellule de crise qui est déclarée" rappelle Bachil Valy.
 
- "Contre le reconfinement" -
 
Le référent LREM n’a pas manqué de rappeler qu’à son sens un reconfinement est la pire des solutions. Trop meurtrie pour nos acteurs économique appuie  t’il. " Nous avons déjà vu et vécu, cette situation dramatique, le vaccin est un moyen de l’empêcher, de ralentir l’avancée du variant Delta.  Si nous confinons à nouveau, nos artisans et commerciaux, pourront ils s’en remettre ? "
 
- Combattre le virus avec le vaccin -

Cela aura été la phrase d’ordre du référent LREM et de l’ensemble de son équipe. Pour s’adapter à la population, Bachil Valy en partenariat avec la CASUD propose d’accompagner la commune de l’Entre-Deux à la prise de rendez-vous et met à disposition un mode de transport gratuit vers le centre de vaccination du Tampon.
 
Son adjointe Hélène Coddeville rajoute, " la vaccination est une tracasserie nécessaire". "Gratuit, rapide, indolore" estime le maire de l’Entre Deux, qui appell à la vaccination "contre l’immobilisme".

ml/www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Covid, Posté
Bachil ou lé pas médecin, mais encore où pense plus à l'argent que à la santé du peuple n'a encore de dose de vaccin prend pour où car où n'aura besoin vacciné tout les 6 mois après avoir mi les 3 premiers dose vaccin ! Bachil ti croit mon corp un pharmacie kouer !. Fait où te moucate de vaccination sur où te famille et arrête leche grene Macron quand totosement va pète la Emmanuel sera pas la pour sauve a ou si où koz kom sa !.
Momo, Posté
Bachil ou les pas médecin les doses qui restent prend pou ou
Payet, depuis son mobile , Posté
A votre pkace j irais me cacher. La honte. Vous representez Macron à la Reunion. Bientôt vous ferz comme d autres maires Vous prendrez la porte.
Mékoué, Posté
Vaccin gratuit dites-vous, malgré que demain avec la ruine de la CGSS par cette gratuité intéressée, d'autant que la majorité des conseillers autour du pouvoir a des liens d'intérêts avec la Big pharma, nous risquons là de pleurer des larmes de sang. A quelle sauce demain serons-nous manger' Mr le maire, vous comme les gens qui n'ont que la vaccination en tête, n'ignoraient pas, que cet acte n'est pas anodin, que des vaccins finalisés dans le laps de temps minimum indispensable (10 ans) peuvent causer la mort ou rendre invalide à vie, voire entre autre le cas de la jeune Océane Bourguignon devenue invalide à vie après avoir été vaccinée contre le HPV. Le vaccin ARNm encore au stade expérimental et n'ayant pas acquis le recul nécessaire pour une réelle analyse contradictoire, vous voulez par des artifices liberticides, Pass' sanitaire, test PCR, motifs impérieux, l'imposer pourquoi et surtout à ce stade où tous les doutes sont permis'. Quel compte allez-vous rendre demain, si par malheur une personne en bonne santé de ce département, comme déjà des milliers à travers le monde, décède suite à injection de ce produit pour lequel les scientifiques de renom de la santé, disent : Prudence, la preuve de l'efficacité n'est pas faite 'Peur, Oppression, Soumission, Privation, Division, seraient-ce désormais la nouvelle panoplie pour gouverner '