Environnement :

Argentine : un lac devient rose à cause de produits chimiques déversés par des industriels


Publié / Actualisé
La lagune de Corfo, une étendue d'eau en Patagonie en Argentine, conservait encore une teinte rosée ce dimanche 25 juillet 2021. La cause : le déversement de produits chimiques par des entreprises de pêche de la région pour conserver leur production avant leur exportation. Les populations locales sont à nouveau inquiètes de cette situation et contestent cette pratique car ce n'est pas la première fois que les industriels polluent la lagune. (Photo : AFP)
La lagune de Corfo, une étendue d'eau en Patagonie en Argentine, conservait encore une teinte rosée ce dimanche 25 juillet 2021. La cause : le déversement de produits chimiques par des entreprises de pêche de la région pour conserver leur production avant leur exportation. Les populations locales sont à nouveau inquiètes de cette situation et contestent cette pratique car ce n'est pas la première fois que les industriels polluent la lagune. (Photo : AFP)

Le sulfite de sodium est un agent de conservation antibactérien qui permet aux entreprises du secteur de la pêche en Patagonie de conserver les langoustines avant leur exportation. Selon un article du Monde, les pêcheurs ne peuvent décharger leur cargaison à Rawson, une ville proche du site pollué et ont donc demandé une autorisation provisoire pour déverser les agents de conservation dans la lagune de Corfo.

Cette pratique est assez récurrente dans la lagune qui s’étend sur 10 à 15 hectares où les industriels de la région utilisent le fleuve Chubut pour déverser leurs produits chimiques explique le média Le Monde. Pablo Lada, membre de l’Organisation non-gouvernementale antinucléaire de Chubut explique que les produits déversés "s’infiltrent jusqu’aux nappes phréatiques ".

- Des produits chimiques sans dangerosité -

Les habitant.e.s dont celles et ceux de Rawson, une ville proche du site en question contestent cette pratique. Ces dernier.ères déplorent une odeur nauséabonde et la prolifération des insectes ces derniers jours. La semaine dernière, le responsable du contrôle environnemental de la province Juan Micheloud tenait à rassurer la population sur les effets des agents déversés : "la couleur rougeâtre ne cause pas de dommages et, dans quelques jours, elle disparaîtra".

Les habitant.es du quartier Area 12 de Rawson ont quant à elles.eux bloqué le transport des camions transportant les déchets chimiques à déverser dans la lagune. Pablo Lada indique qu'il "s’agit de dizaines de camions quotidiennement". Le membre de l'ONG antinucléaire ajoute que "les entreprises gagnent des millions et ne veulent pas payer le transport de ces effluents vers une usine de traitement à Puerto Madryn, à 60 kilomètres de distance, ni construire une usine de traitement plus proche".

A une ère où la science s'intéresse davantage aux voyages dans l'espace et les industriels au profit, il devient bien difficile de protéger l'environnement.

vl/www/ipreunion.com / www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !