Rallye :

Tour auto : premier bilan après la victoire de l'équipage Law Long - Balbolia


Publié / Actualisé
Le 52ème rallye Tour Auto de La Réunion se termine sur la victoire de l'équipage Law Long / Balbolia devant Dorseuil/ De Berge et Bellon/ Zaneguy. Le temps sportif étant terminé, l'heure est au bilan avant les prochains rendez-vous sportifs : le Run de Cambaie (22 août en co-organisation avec Jap974) et le Rallye de Saint-Joseph (22 et 23 octobre). Nous publions ci-dessous le communiqué du Tour Auto. (Photo : Tour Auto)
Le 52ème rallye Tour Auto de La Réunion se termine sur la victoire de l'équipage Law Long / Balbolia devant Dorseuil/ De Berge et Bellon/ Zaneguy. Le temps sportif étant terminé, l'heure est au bilan avant les prochains rendez-vous sportifs : le Run de Cambaie (22 août en co-organisation avec Jap974) et le Rallye de Saint-Joseph (22 et 23 octobre). Nous publions ci-dessous le communiqué du Tour Auto. (Photo : Tour Auto)

Le premier retour d’expérience concerne le volet sanitaire. En ces temps de tension du fait de Covid19, le Tour Auto était la première épreuve d’envergure populaire organisée à la
Réunion. Le club dionysien avait mis en place un protocole respectant les dispositions édictées par la Préfecture de la Réunion et adapté aux contraintes liées à la pratique du sport automobile.

Selon le cahier des charges établi par le club, une brigade de 60 bénévoles s’est déplacé sur toutes les zones concernées par le Tour (épreuves spéciales, parcs de départ, d’assistance etc...).

Un lieu de testing concernant l’ensemble des équipages soumis à pass-sanitaire ainsi que tous ceux qui le souhaitaient était implanté au Stade de la Redoute lors des vérifications administratives et techniques Vendredi 23 Juillet. Des tests antigéniques ont permis de s’assurer de la séro-négativité de tous les pratiquants. On ne peut que noter la pertinence d’avoir déployé des équipes mobiles en contact direct avec le terrain. Non seulement, masques et gel ont été largement diffusés auprès des spectateurs mais le respect du port du masque et un dialogue clair et dépassionné a largement contribué à une prise de conscience populaire sans invective de la part de la part de la population cible. Le B to B semble donc parfaitement fonctionner dans un cadre apaisé de communion populaire.

Concernant le volet sportif, l’ASA Réunion a mis en place une plate-forme de remontée de chronos émanant des cellules de l’organisateur. Passées certaines corrections très rapides techniques lors du déploiement, l’organisateur prend acte de la nécessité impérieuse de corréler l’implantation des cellules d’arrivée avec la puissance du signal des opérateurs téléphoniques.

Certaines améliorations seront apportées en terme de ventilation des résultats, mais on ne peut que noter la solidité du dispositif et l’intérêt pour les concurrents de disposer de chronos émanant de l’organisateur calculés au millième de seconde. Concernant le retard observé sur certaines spéciales Dimanche, une réflexion est menée de façon à pouvoir disposer d’informations en amont concernant les éventuels soins médicaux prévus des riverains des tracés retenus par l’Organisateur.

S’agissant de la reprise du Sport Automobile, les équipes terrains et les équipes PC Course ont dû reprendre leurs automatismes. Globalement l’ASA Réunion retient le bon déroulé de l’épreuve telle que prévue. Les concurrents retiendront que TOUS les concurrents ont pu effectuer l’intégralité du programme sportif prévu sans attribution de temps forfaitaire.

Certes les faits de course ont permis ce déroulement mais il faut retenir le travail colossal des équipes terrain qui ont su réagir chaque minute afin de permettre cette fluidité. Notez que le choix d’investir dans des systèmes GPS nouvelle génération ont permis un tracking précis de chaque véhicule et les informations croisées entre le terrain et le PC auront permis de faire intervenir les dispositifs idoines (secours et dépanneuse) avec une très grande célérité et précision.

D’un point de vue purement organisationnel, de nouvelles cellules logistiques sous forme de brigades d’intervention rapides sont à l’étude afin de pouvoir réagir en temps réel aux demandes émanant du terrain. Les bénévoles déployés sur le terrain pourront ainsi compter sur des moyens de réaction plus efficients en fonction de leurs besoins spécifiques ponctuels. Tout n’était bien évidemment pas parfait pour cette reprise emmenée par une nouvelle équipe dirigeante récemment élue mais la bonne volonté de tous et de chacun auront permis de permettre une très bonne tenue de ce 52ème Tour Auto – Rallye de La Réunion – NTR – BMW – Région Réunion salué par l’immense majorité des participants.

La nouvelle équipe de l’ASA Réunion est sur une logique d’amélioration constante des process et est particulièrement attentive aux critiques constructives émanant du terrain avec une farouche volonté d’améliorer constamment le modus operandi pour le plus grand plaisir des pratiquants et des très nombreux spectateurs venus profiter de ce spectacle gratuit et toujours aussi populaire. Le club dionysien est à l’image de ce sport: sans cesse s’améliorer dans le respect des règles et règlements...

Une fois les débriefing techniques des différentes cellules impliquées dans l’organisation et le déroulement de ce 52ème Tour Auto – Rallye de La Réunion – NTR – BMW – Région Réunion, l’ASA Réunion vous mettra à disposition un bilan exhaustif. Pour l’heure, le comité d’organisation souhaite féliciter toutes les personnes impliquées lors de cet événement de reprise: bénévoles, intervenants, partenaires, pratiquants et spectateurs.

Le 52ème Tour Auto – Rallye de La Réunion – NTR – BMW – Région Réunion est terminé, vive le 53ème Tour Auto – Rallye de La Réunion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !