Tribune libre de Bernard Picardo :

Un plan d'urgence économique pour sauvegarder nos entreprises


Publié / Actualisé
La dégradation de situation sanitaire sur l'île est à ce jour alarmante. De nouvelles mesures de lutte contre la circulation du virus seront annoncées prochainement par Monsieur le Préfet. Ces mesures restrictives, si elles sont nécessaires pour infléchir l'évolution de l'épidémie, conduiront à une aggravation de la situation économique de notre territoire. L'activité et le chiffre d'affaires des ent reprises artisanales sont inévitablement subir une nouvelle baisse qui risque d'être fatale pour la pérennité de nombre d'entre-elles. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La dégradation de situation sanitaire sur l'île est à ce jour alarmante. De nouvelles mesures de lutte contre la circulation du virus seront annoncées prochainement par Monsieur le Préfet. Ces mesures restrictives, si elles sont nécessaires pour infléchir l'évolution de l'épidémie, conduiront à une aggravation de la situation économique de notre territoire. L'activité et le chiffre d'affaires des ent reprises artisanales sont inévitablement subir une nouvelle baisse qui risque d'être fatale pour la pérennité de nombre d'entre-elles. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Les 23 000 artisanes et artisans de La Réunion ont dû s’adapter depuis plus de seize mois aux différentes situations engendrées par cet te crise sanitaire sans précédent , en fai sant de nombreux efforts pour garder leurs salariés et sauver leurs outils de travail qui se dégradent de plus en plus. Face à cet te urgence sani taire, un plan d’urgence économique doi t'être instauré avec des dispositifs d’accompagnement plus for ts que ceux qui ont été mi s en place jusqu'à maintenant.

Les artisanes et artisans de La Réunion sont des ci toyens responsables et nous pouvons leur faire toute confiance pour participer à l’effort collectif en vue de freiner la propagation de l’épidémie. Nous rappelons à nos res sortissants que les services de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion (CMAR) sont mobilisés pour les accompagner dans cette période compliquée. Nous les invitons à se rapprocher de nos conseillers dans les 4 antennes *de notre Chambre Consulaire

   

2 Commentaire(s)

Artisan connecté !, Posté
De qui se fiche t-il ce type ' En campagne des élections de chambre de métiers le voilà qui se réveille après une longue sieste . Ton char tu te le gardes sans toi les entrepreneurs seront s'en sortir . Il est temps de passer à l'action avec une nouvelle équipe . Ainsi soi t-il !
HULK, Posté
Faute de prendre les bonnes mesures, le gouvernement imprime de la fausse monnaie pour soutenir les entreprises. Il faudra bien le payer un jour.