Plus de 2.800 blessés :

Haïti : le bilan du séisme s'alourdit à 724 morts


Publié / Actualisé
Le bilan provisoire du séisme qui s'est produit en Haïti atteint les 724 morts. "500 dans le sud, 100 dans la Grand'Anse, 122 dans les Nippes et 2 dans le Nord-Ouest", selon le communiqué, qui fait aussi état de plus de 2.800 blessés. Quantité de bâtiments se sont effondrés lors de la puissante secousse qui a piégé des centaines d'habitants sous le béton. Les hôpitaux existant dans les régions affectées peinent déjà à fournir les soins d'urgence (Photo AFP)
Le bilan provisoire du séisme qui s'est produit en Haïti atteint les 724 morts. "500 dans le sud, 100 dans la Grand'Anse, 122 dans les Nippes et 2 dans le Nord-Ouest", selon le communiqué, qui fait aussi état de plus de 2.800 blessés. Quantité de bâtiments se sont effondrés lors de la puissante secousse qui a piégé des centaines d'habitants sous le béton. Les hôpitaux existant dans les régions affectées peinent déjà à fournir les soins d'urgence (Photo AFP)

Le séisme de magnitude 7.2 a secoué Haïti samedi matin 14 août 2021.  Le tremblement de terre s'est produit à 8H29 heure locale (16h29 à La Réunion) à 12km de la ville de Saint-Louis-du-Sud, située à quelque 160 km de la capitale haïtienne Port-au-Prince, selon les données de l'Institut américain de géophysique (USGS).

Sans souvent beaucoup de moyens, les habitants se sont pressés pour sortir des victimes blessées dans l'effondrement des édifices, un effort salué par les services de la protection civile. "Les premières interventions, menées tant par les sauveteurs professionnels que par des membres de la population ont permis d’extraire de nombreuses personnes des décombres", ont-ils indiqué.

"Le gouvernement a décidé ce matin de décréter l'état d’urgence pour un mois suite à cette catastrophe", a annoncé samedi le Premier ministre Ariel Henry, appelant la population "à la solidarité" et à ne pas céder à la panique.

M. Henry s'est rendu sur les lieux du drame avec les autorités compétentes pour "constater l'étendue des dégâts", a-t-il déclaré sur Twitter. Le président américain Joe Biden a fait part samedi de sa "tristesse" face à la catastrophe, offrant l'assistante "immédiate" des Etats-Unis. Il a chargé la directrice de l'agence américaine d'aide internationale (USAID), Samantha Powers, de coordonner cet effort.

www.ipreunion.com avec l'AFP

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Missouk, Posté
    Ce pays est décidément maudit, quelle catastrophe!