Coronavirus :

Martinique : le confinement prolongé jusqu'au 19 septembre


Publié / Actualisé
Le confinement strict est prolongé pour trois semaines en Martinique, a annoncé le préfet Stanislas Cazelles ce mardi 24 août 2021. Même si "les premiers effets du confinement commencent à se ressentir (...) les taux demeurent toutefois élevés, bien au-delà de seuils d'alerte" indique le représentant de l'Etat. Au 22 août le taux d'incidence était de 875 pour 100.000 habitants et le taux positivité était de 14,4%. La Martinique est confinée strictement depuis le 10 août. 405 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie. 539 patients sont hospitalisés dont 78 en réanimation. 22,51% de la population possède un schéma vaccinal complet
Le confinement strict est prolongé pour trois semaines en Martinique, a annoncé le préfet Stanislas Cazelles ce mardi 24 août 2021. Même si "les premiers effets du confinement commencent à se ressentir (...) les taux demeurent toutefois élevés, bien au-delà de seuils d'alerte" indique le représentant de l'Etat. Au 22 août le taux d'incidence était de 875 pour 100.000 habitants et le taux positivité était de 14,4%. La Martinique est confinée strictement depuis le 10 août. 405 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie. 539 patients sont hospitalisés dont 78 en réanimation. 22,51% de la population possède un schéma vaccinal complet

"La situation sanitaire actuelle ne permet pas la levée des mesures en cours. C’est pourquoi, le préfet a décidé de prolonger le confinement et le couvre-feu pour les trois prochaines semaines, jusqu'au 19 septembre inclus. Une clause de revoyure sera organisée sous quinzaine" indique le préfet Stanislas Cazelles dans un communiqué.

"Les premiers effets du confinement commencent à se ressentir, avec une baisse des indicateurs (taux de positivité, taux d’incidence, R-effectif). Ces taux demeurent toutefois élevés, bien au-delà de seuils d’alerte. La tension hospitalière reste considérable, notamment les besoins de prise en charge dans les services de réanimation et de soins critiques" ajoute le représentant de l'Etat.

La pression hospitalière reste importante avec 539 patients hospitalisés  dont 78 patients en réanimation au 22 août

Lire aussi : Martinique : les appels à l'aide augmentent avec l'angoisse du Covid-19
Lire aussi : Martinique: les médecins anti vaccins passibles d'une sanction

Lire aussi : Covid-19 : la Martinique de nouveau confinée

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Entre les lignes , Posté
Il y a plus de touristes aux Antilles qu'à la Reunion. CQFD