Etude de l'Insee :

Un tiers des résidences secondaires de La Réunion concentrées dans l'Ouest


Publié / Actualisé
L'Insee publie une nouvelle étude nationale, à propos des résidences secondaires. Le but de l'enquête était de connaître, en Métropole comme dans les Outre-mer, quels sont les profils de ceux qui possèdent des résidences secondaires, où se trouvent ces logements, quelle taille font-ils... À La Réunion, c'est dans l'Ouest qu'on compte le plus de résidences secondaires : 3.000, soit 3,7 % de l'ensemble des résidences principales et secondaires, note l'Insee, dont nous publions ici quelques observations. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
L'Insee publie une nouvelle étude nationale, à propos des résidences secondaires. Le but de l'enquête était de connaître, en Métropole comme dans les Outre-mer, quels sont les profils de ceux qui possèdent des résidences secondaires, où se trouvent ces logements, quelle taille font-ils... À La Réunion, c'est dans l'Ouest qu'on compte le plus de résidences secondaires : 3.000, soit 3,7 % de l'ensemble des résidences principales et secondaires, note l'Insee, dont nous publions ici quelques observations. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

En France, un logement sur dix est une résidence secondaire au sens fiscal. Ces résidences se trouvent sur le littoral (40%) ou en altitude (16%), mais aussi dans les intercommunalités les plus densément peuplées, hors littoral et montagne, pour 12% d’entre elles. Elles sont souvent plus petites que les résidences principales : une sur quatre fait moins de 40 m2, contre seulement une résidence principale sur dix.

Les départements des Outre-mer (hors Mayotte) comptent 51.000 résidences secondaires et elles y représentent 7% du parc de logements. A La Réunion on en compte 10.100, dont 3.000 soit environ un tiers sont concentrées sur le TCO.

Voici la part des résidences secondaires à La Réunion :

Source : Insee

- Davantage de petites surfaces parmi les résidences secondaires -

Au niveau national, 27% des résidences secondaires font moins de 40 m2, contre 10% des résidences principales. Toutefois, il y a également de grandes résidences secondaires : au niveau national, deux sur dix font 100 m2 ou plus (contre trois résidences principales sur dix).

Parmi les résidences secondaires détenues par un ménage résidant en France, 34% le sont par des ménages aisés. Par ailleurs, une résidence secondaire sur dix appartient à une personne résidant à l’étranger : 27 % d’entre elles à des résidents du Royaume-Uni, 12 % d’Italie, 12 % de Belgique, 11 % de Suisse, 8 % d’Allemagne, 7 % des Pays-Bas et 4 % d’Espagne.

Parmi les résidences secondaires détenues par un ménage résidant en France, 66% le sont par des ménages âgés de 60 ans ou plus, contre seulement 38% du parc de résidences principales.

L'étude de l'Insee est à retrouver dans son intégralité sur ce lien.

   

1 Commentaire(s)

C normal , Posté
Bien mieux d'habiter dans l'ouest, le Nord ou le sud que dans l'Est.