Sécurité et développement socio-économique à l'ordre du jour :

Mayotte : Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu en visite pendant quatre jours


Publié / Actualisé
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, atterrissent à Mayotte ce samedi 28 août 2021. Les questions sécuritaires et socio-économiques contenues dans le "projet de loi Mayotte" seront au coeur de cette visite de quatre jours. (Photo AFP)
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, atterrissent à Mayotte ce samedi 28 août 2021. Les questions sécuritaires et socio-économiques contenues dans le "projet de loi Mayotte" seront au coeur de cette visite de quatre jours. (Photo AFP)

Le 31 mars dernier, à l’occasion du dixième anniversaire de la départementalisation de Mayotte, le ministre des Outre-mer a annoncé la préparation du projet de loi dédié au développement du territoire. Celui-ci doit permettre "d’améliorer la vie quotidienne des Mahoraises et des Mahorais" rappelle la préfecture de Mayotte, alors que 77% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

- Quelques éléments de programme -

Si le programme de la visite ne semble pas être encore définitif, France Mayotte Matin indique que les deux ministres vont déjeuner dès ce samedi en compagnie des élus de l'île aux parfums pour aborder les questions relatives à la loi Mayotte. Dès ce samedi, les effectifs de police et de la DTPN (Direction territoriale de la police nationale) seront présentés
aux ministres à Mamoudzou. Ces visiteront le commissariat, précisent nos confrères mahorais.

Dimanche 29 août, les ministres seront au RSMA. "L’après-midi sera consacré au monde économique autour de plusieurs séquences et rencontres. Des annonces relatives à la convergence des droits seront probablement faites" annonce France Mayotte Matin.

Lundi 30 août, les ministres devraient parler immigration clandestine et habitat illégal, selon le journal. Quant au mardi 31 août, dernier jour de visite, "il est prévu une visite de centre de vaccination de Petite Terre" selon nos confrères.

- La loi Mayotte au coeur de la visite -

La loi Mayotte devrait s’articuler autour de cinq piliers fondamentaux, rappelle France Mayotte Matin. Le premier : "l’égalité en matière de droits sociaux". Viennent ensuite les enjeux sécuritaires, migratoires et de sécurité civile. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est particulièrement attendu sur ce sujet. Comme le rappelle la 1ère, l'immigration clandestine sera bien sûr au coeur des sujets abordés.

Selon France Mayotte Matin, "au moins une séquence sera dédiée aux relations diplomatiques avec l’Union des Comores" lors de cette visite ministérielle.

Comme l'indique le projet de loi, "l’accélération du développement de Mayotte", rappelle France Mayotte Matin, sera également abordée. Sébastien Lecornu devrait évoquer la question de la piste longue de Mayotte.

Quatrième pilier, le renforcement du Conseil départemental, et dernier pilier, "la jeunesse et l’insertion : aide sociale à l’enfance, centre éducatif fermé, scolarisation, mineurs isolés" listent nos confrères mahorais.

Sur le plan de la Santé, les médias de Mayotte relaient une attente très forte autour de la construction d'un deuxième hôpital, alors que le CHM (Centre hospitalier de Mayotte) a prouvé lors de la crise sanitaire ses grandes limites. A titre d'exemple, seuls 16 lits en réanimation sont disponibles dans l'établissement. Les tenants et aboutissants de cette crise et son impact sur Mayotte, ainsi que la poursuite de la vaccination, seront sans aucun doute abordés.

Lire aussi - Mayotte : un avion à disposition du centre hospitalier pour les évacuations sanitaires

Certains projets à court terme pourraient voir le jour avant le vote de la loi Mayotte. Sébastien Lecornu devrait faire le point sur ces sujets-là. Selon nos confrères mahorais, le Premier ministre Jean Castex a d'ores et déjà rencontré cette semaine les ministres impliqués dans la loi Mayotte "pour prendre des arbitrages".

www.ipreunion.com avec France Mayotte Matin

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !