Le monde syndical à nouveau en deuil :

Georges-Marie Lépinay, ancien secrétaire général de la CGTR, est décédé


Publié / Actualisé
L'ancien secrétaire général de la CGTR Georges-Marie Lépinay est décédé ce lundi 30 août 2021 à l'âge de 80 ans. Il est mort dans la matinée, confirme le syndicat. La CGTR a déjà été marquée par la mort de Max Banon le 16 avril dernier, mais également celle d'Ivan Hoareau, secrétaire général, décédé le 20 décembre 2020 (Photo rb/www.ipreunion.com)
L'ancien secrétaire général de la CGTR Georges-Marie Lépinay est décédé ce lundi 30 août 2021 à l'âge de 80 ans. Il est mort dans la matinée, confirme le syndicat. La CGTR a déjà été marquée par la mort de Max Banon le 16 avril dernier, mais également celle d'Ivan Hoareau, secrétaire général, décédé le 20 décembre 2020 (Photo rb/www.ipreunion.com)

Né en 1941, Georgee-Marie Lepinay fait ses études primaires et secondaires à La Réunion avant de suivre ses parents en Métropole. Il revient à La Réunion en 1963. Deux ans plus tard, il rejoint la rédaction de Témoignages.

Parallèlement, le Saint-Paulois se découvre l’âme d’un combattant syndical au sein de la Confédération Générale des Travailleurs Réunionnais où il gravit petit à petit les échelons, devenant responsable syndical, puis secrétaire général adjoint avant de prendre la tête de la CGTR en 1987, succédant au fondateur du mouvement, décédé l’an dernier, Bruny Payet.

De 1987 à 1996, Georges-Marie Lepinay a été de nombreux combats syndicaux, défendant la cause des travailleurs, des dockers en particulier, luttant contre la fermeture de l’usine de Savannah, clamant haut et fort ses opinions et ses convictions, quit à bousculer les protocoles comme en 1997 où il s’assied à côté du ministre de l’Outre-mer de l’époque, Jean-Jacques de Peretti, afin d’évoquer la situation des travailleurs réunionnais.

Georges-Marie Lepinay a cédé son fauteuil de secrétaire général de la CGTR à Ivan Hoarau, en 1996. Ce dernier, grande figure du militantisme syndical, est décédé en 2020.  Malgré sa mise en retrait, Georgee-Marie Lepinay demeurait très actif, présent régulièrement au siège de la CGTR, siégeant au sein du CESER, et n’hésitant pas à partager sa vision et ses idées concernant la situation des travailleurs, et plus largement, la situation socio-économique de l’île. 

 Imaz Press Réunion présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Lire aussi : Hommages à Georges-Marie Lépinay

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Saint André , Posté
Hommage a un grand monsieur. Il a été bien plus utile que certains hommes politiques qui sont restés au pouvoir pendant plus de 40 ans.
Une grande figure , Posté
Une grande figure du syndicalisme et un Reunionnais brillant. Courage à ses proches et à ses camarades.
Ça craint d'être syndicaliste en ce moment , Posté
C'est une ' pandémie !
Jacquou, Posté
mes plus sincères condoléances à toute la famille de Georges-Marie : que son âme repose en paix