Sécurité routière :

Contrôles routiers dans le sud : quatre conducteurs interpellés et placés en garde à vue


Publié / Actualisé
Les policiers ont recensé 52 infractions au cours des contrôles routiers effectués ce week-end. Les gendarmes, eux, enregistrent 124 infractions dont 36 pour non respect du couvre-feu. Par ailleurs dans le sud, quatre conducteurs ont été interpellés et placés en garde à vue. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les policiers ont recensé 52 infractions au cours des contrôles routiers effectués ce week-end. Les gendarmes, eux, enregistrent 124 infractions dont 36 pour non respect du couvre-feu. Par ailleurs dans le sud, quatre conducteurs ont été interpellés et placés en garde à vue. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Du côté des gendarmes

Tout au long du week-end, les motocyclistes de l’EDSR, renforcés des effectifs des compagnies de gendarmerie, sont intervenus pour multiplier les services et les postes de contrôles routiers. En portant l’effort sur les conduites addictives, les vitesses et les refus de priorité.

    BILAN SÉCURITÉ ROUTIÈRE :

    NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS: 18

    NOMBRE D INFRACTIONS : 124

    NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS : 20

    NOMBRE D’ALCOOLÉMIE : 21

    NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS : 4

    NOMBRE D’IMMOBILISATION FOURRIÈRE: 25 dont 7 fourrières

    NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE : 6

    NOMBRE DÉFAUT PERMIS  CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION : 6

    NOMBRE DE VITESSES :  18 dont 7 avec interception

    NOMBRE DE NON PORT CEINTURE : 7

    NOMBRE D’USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS : 16

    NOMBRE NON RESPECT PRIORITÉ : 7
    NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 8

    NOMBRE DE DÉFAUT ÉQUIPEMENT PILOTE DEUX-ROUES : 2

    NOMBRE D’INFRACTIONS COUVRE-FEU : 36

Faits particuliers :

Dans la nuit de samedi à dimanche, de 21h00 à 00h00, 10 motocyclistes de l’EDSR, ont mené une opération de contrôle de zone, en multipliant les postes de contrôle, sur l’ensemble des axes du département. 12 infractions, dont 5 liées aux conduites addictives délictuelles ont été relevées.

Au même, moment 40 militaires de la compagnie de Saint-Pierre, étaient engagés sur une opération anti-délinquance routière, en vue de faire respecter le Code de la route, sur les axes les plus accidentogènes du secteur Sud de l’île. Malgré de multiples interruptions de service, commandées par l’urgence de l’intervention ayant motivé in fine 4 interpellations d’individus placés en garde à vue, ce sont pas moins de 49 infractions qui ont été constatées par les gendarmes, dont 17 ayant trait à la police route et 32 au non respect des mesures de couvre-feu sanitaire.

• Du côté des policiers

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 27 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 03 au 05  SEPTEMBRE 2021 permettant de relever 52 infractions soit 16 délits dont :

- conduite sous l'empire d'un état alcoolique :3 (taux compris entre 0,40 et 1,05 mg / l d'air expiré)
- défaut d'assurance : 7
- défaut de permis de conduire : 6

89  fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 36 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 2
- défaut de port de casque : 4
- défaut d'équipement : 4
- défaut de contrôle technique : 5
- autres : 21

   

2 Commentaire(s)

Saitjosephoise, depuis son mobile , Posté
Il faut que nos élus, s impliqué dans ce fléau,la délinquance routière,présent chaque jour dans nos quartiers,surtout à proximité des établissements scolaires,non respect de la signalisation ,sens interdit non respecté,stationnement sur les trottoirs,que nos élus mobilise la police municipale inactive . La délinquance routière une implication de tous ne restons pas passif .
HULK, Posté
La police sanitaire en action. Allez,allez,il faut bien que tous ces sala... qui violent le couvre-feu soient punis. Par contre,les incompétents qui nous gouvernent en nous mentant et en nous méprisant, eux ils ne risquent rien. Vive le pays des droits de l'homme et du citoyen. Quelle honte pour la FRANCE.