Le suspect sera convoqué devant la justice en 2022 :

Petite-Île : la douane démantèle un atelier de vêtements de contrefaçon


Publié / Actualisé
Suite à la découverte d'un colis contenant plus de 1.000 logos de contrefaçon de la marque Lacoste à l'aéroport de Gillot, la brigade des douanes de Saint-Pierre a procédé à une livraison surveillée du colis en question ce vendredi 20 août 2021. Ils ont ensuite découvert à l'adresse de la livraison "une centaine de logos supplémentaires, des articles textiles contrefaisant et un atelier de transformation comprenant une imprimante 3D, une presse à floquer et différents appareils de découpe". Le suspect, placé en garde à vue à la gendarmerie de Saint-Pierre, comparaîtra devant le le tribunal correctionnel de Saint-Pierre au début de l'année 2022. Nous publions le communiqué des douanes ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite à la découverte d'un colis contenant plus de 1.000 logos de contrefaçon de la marque Lacoste à l'aéroport de Gillot, la brigade des douanes de Saint-Pierre a procédé à une livraison surveillée du colis en question ce vendredi 20 août 2021. Ils ont ensuite découvert à l'adresse de la livraison "une centaine de logos supplémentaires, des articles textiles contrefaisant et un atelier de transformation comprenant une imprimante 3D, une presse à floquer et différents appareils de découpe". Le suspect, placé en garde à vue à la gendarmerie de Saint-Pierre, comparaîtra devant le le tribunal correctionnel de Saint-Pierre au début de l'année 2022. Nous publions le communiqué des douanes ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce vendredi 20 août 2021, la brigade des douanes de Saint-Pierre a procédé à la livraison surveillée d’un colis contenant plus de 1.000 logos contrefaisant la marque Lacoste destiné à une personne résident sur la commune de Petite-Île.

Cette opération menée avec l’autorisation du Parquet de Saint-Pierre fait suite à la découverte de ce colis par le service des douanes de l’Aéroport de Gillot. Le véritable commanditaire du trafic ayant été identifié, les agents des douanes sont intervenus en flagrance sur son lieu de résidence. Lors de la visite domiciliaire, ont été découverts une centaine de logos supplémentaires ainsi que divers articles textiles contrefaisant ainsi qu’un atelier de transformation comprenant une imprimante 3D, une presse à floquer et différents appareils de découpe.

Une petite quantité de produits stupéfiants a également été saisie. À l’issue de la procédure douanière, le Parquet a saisi la brigade des recherches de la gendarmerie de St Pierre pour la poursuite de l’enquête judiciaire, avec l’assistance du groupement d’intervention régional. A l'issue de la garde à vue, l’auteur du trafic a été convoqué à comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre au début de l’année 2022.

   

1 Commentaire(s)

Bravo aux douaniers , Posté
Bravo aux douaniers