"Ban fruit èk légim péi anlèr dan nout kolèz" :

Chambre d'Agriculture : une opération pour reconnecter les ados aux produits péi


Publié / Actualisé
La Chambre d'Agriculture de La Réunion met en place l'opération "Bann frui ek legim pei anler dan nout kolez" depuis la semaine dernière. Après le collège Paul Hermann à Saint-Pierre, c'est celui de l'Etang-Saint-Paul qui a accueilli l'opération. Celle-ci vise six collèges de l'île et 3.800 élèves, pour leur faire connaître les origines, les saisonnalités, les terroirs et modes de production tout en sensibilisant aux bénéfices des fruits et légumes péi, et aux circuits-courts. Des paniers sont aussi distribués par les agriculteurs-producteurs dans le cadre de ce projet. Nous publions ici le communiqué de la Chambre d'Agriculture. (Photos : Chambre d'Agriculture)
La Chambre d'Agriculture de La Réunion met en place l'opération "Bann frui ek legim pei anler dan nout kolez" depuis la semaine dernière. Après le collège Paul Hermann à Saint-Pierre, c'est celui de l'Etang-Saint-Paul qui a accueilli l'opération. Celle-ci vise six collèges de l'île et 3.800 élèves, pour leur faire connaître les origines, les saisonnalités, les terroirs et modes de production tout en sensibilisant aux bénéfices des fruits et légumes péi, et aux circuits-courts. Des paniers sont aussi distribués par les agriculteurs-producteurs dans le cadre de ce projet. Nous publions ici le communiqué de la Chambre d'Agriculture. (Photos : Chambre d'Agriculture)

Diverses études sur les comportements alimentaires locaux l’ont démontré : les Réunionnais, et particulièrement les adolescents, ne consomment pas assez de fruits et légumes péi. Le Conseil Départemental et la Chambre d’Agriculture de La Réunion ont donc conçu ensemble cette opération "Ban fruit èk légim péi anlèr dan nout kolèz", pour sensibiliser les jeunes publics et mettre en valeur la production de nos agriculteurs.

- Visites sur les exploitations -

Le premier volet du projet consiste à accueillir des classes de colléges au cœur des exploitations pour découvrir les métiers et les produits agricoles. L’expérience du terrain, le contact avec les métiers de la terre, la relation directe avec le produit dans son environnement sont des leviers puissants pour lever des freins chez le jeune public et pourquoi pas susciter des vocations.

Six classes au total, issues de six établissements différents de l’île (voir plus loin) ont été choisies pour participer à ces rencontres immersives. La toute première visite s’est déroulée en avril dernier, à titre expérimental.

- Distribution de paniers frais -

Deuxième étape du projet : distribuer plus de 10 tonnes de fruits et légumes péi dans les six collèges partenaires de l’opération. Soit environ 3800 paniers de 2 à 3 kg, composés de produits locaux et de saison. Un formidable moyen pour faire entrer ces fruits et légumes frais dans les familles et susciter de nouveaux comportements alimentaires. Rien de mieux que le goût pour conquérir de nouveaux palais.

- Des objectifs multiples -

• Contribuer au bon équilibre alimentaire et tirer les bénéfices nutritionnels des fruits et légumes de La Réunion
• Faire connaître les origines, saisonnalités, terroirs, modes de production, variétés, qualités nutritionnelles et gustatives
• Favoriser les circuits courts et la relation producteur-consommateur
• Réduire la progression de l’obésité et des maladies associées
• Éviter le gaspillage alimentaire
• Sensibiliser les jeunes à la justice sociale face à l’alimentation.

Les établissements scolaires partenaires
• Collège Paul Hermann à Saint-Pierre
• Collège de L’Etang Saint-Paul
• Collège Jean Le Toullec Le Port
• Collège Emile Hugot Saint-Denis
• Collège Chemin Morin Saint-André
• Collège Auguste Lacaussade Salazie.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !