Elle est décédée à l'âge de 92 ans :

Les réactions suite au décès de Lucette Michaux-Chevry


Publié / Actualisé
Lucette Michaux-Chevry, femme politique guadeloupéenne et ancienne ministre de Jacques Chirac, est décédée à l'âge de 92 ans des suites d'une longue maladie ce jeudi 9 septembre 2021. Nous publions ci-dessous les réactions suite à l'annonce de son décès (Photo
Lucette Michaux-Chevry, femme politique guadeloupéenne et ancienne ministre de Jacques Chirac, est décédée à l'âge de 92 ans des suites d'une longue maladie ce jeudi 9 septembre 2021. Nous publions ci-dessous les réactions suite à l'annonce de son décès (Photo

• Huguette Bello, présidente du Conseil régional

Lucette Michaux-Chevry, a tiré sa révérence. Femme de tête et de grand talent, son long parcours politique et les nombreux postes à son actif, tant dans son île qu’au niveau national, témoignent de son amour pour sa terre natale et de son engagement au service des Outre-Mer. La Réunion adresse à sa famille, ses proches, au peuple guadeloupéen, ses sincères condoléances et son soutien dans l’épreuve qu’ils traversent.

• Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a appris avec tristesse la disparition de madame Lucette Michaux-Chevry, femme politique française, ancienne ministre, engagée pour son territoire, la Guadeloupe.

Lucette Michaux-Chevry, au cours de sa longue carrière politique, a marqué l’histoire contemporaine de la Guadeloupe. Elle a toujours eu à cœur de défendre et représenter son territoire à travers les différentes fonctions qu’elle occupa, du plus local en tant que maire de Basse-terre, présidente de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes, présidente de département, présidente de région, jusqu’à des mandats nationaux de parlementaire, députée puis sénatrice. Avocate de profession, elle fut nommée au Gouvernement en 1986 comme secrétaire d’État auprès du Premier Ministre Jacques Chirac, chargée de la Francophonie, puis ministre déléguée chargée de l’Action chargée de l’Action humanitaire et des Droits de l’Homme en 1993.

Très investie pour donner à la Guadeloupe, et plus largement au Outre-mer, une place de cœur et de choix dans notre République, elle aura œuvré pendant près de 50 ans au service des Guadeloupéennes et Guadeloupéens.

Le ministre des Outre-mer présente ses condoléances à sa famille et ses proches, et en particulier à sa fille, l’ancienne ministre Marie-Luce Penchard, ainsi qu’à tous ceux qui l’ont côtoyée et appréciée.

• Cyrille Melchior, président du Conseil départemental

C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès de Lucette Michaux-Chevry, femme politique guadeloupéenne et ancienne ministre de Jacques Chirac.

Lucette Michaux-Chevry a incontestablement marqué l’histoire de la Guadeloupe, par son engagement politique infaillible, par sa détermination, son sens de l’écoute et de l’engagement. Elle aura contribué au développement et au rayonnement de son territoire, portant une vision résolument ambitieuse de l’action publique.

Lucette Michaux-Chevry était aussi une amoureuse des Outre-mer, et tout particulièrement de La Réunion où elle se rendait régulièrement. Elle fait partie de ces élus qui ont su faire entendre la voix des Outre-mer dans les plus hautes instances, défendant avec conviction l’idée selon laquelle nos territoires sont une chance pour la République.

A sa famille et à ses proches, et tout particulièrement à Marie-Luce Penchard, ancienne Ministre de l’Outre-mer, j’adresse en mon nom personnel et au nom de l’ensemble des Conseillers départementaux, nos plus sincères condoléances.

   

1 Commentaire(s)

THOR, Posté
Qu'elle repose en paix mais de la à en faire une icône politique, pour les politiciens d'ici qui ont "oublié" suivre le lienhttps://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/la-cour-d-appel-confirme-les-peines-prises-a-l-encontre-de-lucette-michaux-chevry-900810.html