Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Déconfinement, illettrisme, violences intrafamiliales, syndrome d'alcoolisation foetale et dépistages insuffisants


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 6 septembre au vendredi 10 septembre 2021 sur Imaz Press.

* Lundi 6 septembre - Le confinement c'est fini du lundi au vendredi
* Mardi 7 septembre - Illettrisme : plus de 116.000 Réunionnais toujours concernés
* Mercredi 8 septembre - Violences intrafamiliales : à La Réunion, les femmes sont les majoritaires victimes
* Jeudi 9 septembre - Alcool pendant la grossesse : "ce n'est pas parce que ça se passe dans le ventre que le bébé est protégé"
* Vendredi 10 septembre - Derrière le Covid-19, d'autres maladies insuffisamment dépistées
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 6 septembre au vendredi 10 septembre 2021 sur Imaz Press.

* Lundi 6 septembre - Le confinement c'est fini du lundi au vendredi
* Mardi 7 septembre - Illettrisme : plus de 116.000 Réunionnais toujours concernés
* Mercredi 8 septembre - Violences intrafamiliales : à La Réunion, les femmes sont les majoritaires victimes
* Jeudi 9 septembre - Alcool pendant la grossesse : "ce n'est pas parce que ça se passe dans le ventre que le bébé est protégé"
* Vendredi 10 septembre - Derrière le Covid-19, d'autres maladies insuffisamment dépistées

•Lundi 6 septembre - Le confinement c'est fini du lundi au vendredi

C'est ce lundi 6 septembre 2021 que commencent les nouvelles mesures sanitaires annoncées par le préfet jeudi. Ainsi le confinement en journée est supprimée du lundi au vendredi et le couvre-feu passe à 21h. Le week-end, le confinement revient, avec une autorisation de se déplacer dans les 10 km autour du domicile et le couvre-feu reste à 19h. Une différenciation semaine/week-end voulue par les autorités sanitaires afin de mettre en place une désescalade lente et éviter que les courbes du Covid ne repartent à la hausse.

•Mardi 7 septembre - Illettrisme, plus de 116.000 Réunionnais toujours concernés

Depuis plusieurs décennies, l'illettrisme sévit à La Réunion, touchant environ 116.000 adultes selon les derniers chiffres partagés en 2019. Dans ce cadre, une journée nationale de lutte contre l'illettrisme se tient tous les 7 septembre depuis huit ans désormais. Et malgré les nombreux dispositifs mis en place par les institutions locales, ce fléau peine à diminuer, alors que les chiffres restent sensiblement les mêmes qu'au début du siècle.

•Mercredi 8 septembre - Violences intrafamiliales : à La Réunion, les femmes sont les majoritaires victimes

Les jeunes réunionnais, et notamment les jeunes femmes, sont bien plus exposés aux violences intrafamiliales que les mineurs de l'Hexagone. C'est ce qui ressort d'une enquête de l'Institut national d'études démographiques (Ined) publiée ce mercredi 8 septembre 2021, qui compare les violences subies par les moins de 18 ans à La Réunion et ceux de Métropole. Dans l'île, en 2018, 32 % des femmes et 23 % des hommes déclaraient des faits de violence avant 18 ans dans les différentes sphères de vie. 7% des femmes déclaraient par ailleurs avoir déjà subi des violences sexuelles. Pour plus du tiers d'entre elles, la première agression est survenue avant l'âge de 8 ans.

•Jeudi 9 septembre - Alcool pendant la grossesse : "ce n'est pas parce que ça se passe dans le ventre que le bébé est protégé"

Le 9 septembre marque la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d'alcoolisation foetale (SAF). A La Réunion le taux retenu est de 1,22 pour 1.000 naissances, mais de 1,2 pour 100 si l'on prend en compte tous les troubles du SAF. Crise sanitaire oblige, aucun événement d'envergure n'est prévu sur l'île ce jeudi, mais la prévention se renforce dans les lycées. Selon la dernière grande étude sur le sujet menée par Santé publique France en 2018, La Réunion est le département le plus touché par le SAF. La consommation d'alcool pendant la grossesse peut avoir des effets irréversibles. 17.000 Réunionnais vivraient aujourd'hui avec ces troubles. Entretien avec Thierry Maillard, président de SAF Océan Indien.

•Vendredi 10 septembre - Derrière le Covid-19, d'autres maladies insuffisamment dépistées

VIH, cancer, tuberculose... aujourd'hui de nombreuses maladies ne sont plus suffisamment dépistées à cause du Covid-19. Le Fonds mondial parle d'un "impact dévastateur" sur la lutte contre ces maladies à travers le monde. A La Réunion, les praticiens remarquent également un important recul notamment dans la lutte contre le Sida.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !