Grosse fuite :

Le QR code d'Emmanuel Macron circule sur les réseaux sociaux


Publié / Actualisé
Un QR code au nom d'Emmanuel Macron circule sur les réseaux sociaux depuis ce mardi 21 septembre 2021. L'information révélée par nos confères de l'Obs, a été confirmée par l'Élysée qui met en cause une "faille déontologique"et annonce que des "dispositions particulières" vont être prises.
Un QR code au nom d'Emmanuel Macron circule sur les réseaux sociaux depuis ce mardi 21 septembre 2021. L'information révélée par nos confères de l'Obs, a été confirmée par l'Élysée qui met en cause une "faille déontologique"et annonce que des "dispositions particulières" vont être prises.

"Grâce à l’application TousAntiCovid Verif (TAC), qui permet aux professionnels de scanner les QR codes pour s’assurer qu’ils sont valides, l’Obs a pu constater que le QR code diffusé renvoyait à un certain Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977, soit le nom, prénom et date de naissance du chef de l’Etat" écrit le site www.nouvelobs.com. Le QR code précise que le Président de la République a été vacciné en mai 2021 au Pfizer. Il n'a reçu qu'une seule dose puisqu'il avait contracté le Covid-19 en décembre 2020 (une seule dose est administrées aux personnes ayant déjà été malades, avec justificatif d'un test PCR positif).

Interrogé par Europe1, l’Élysée a confirmé ce mardi en milieu de journée l’authenticité de ce QR code, qui est donc bien celui du président de la République. Selon l'Élysée, cité par Europe1, "ce sont des professionnels de santé qui sont à l’origine de cette fuite". "Depuis le début du mois de septembre, les soignants peuvent avoir accès aux données médicales de tous les Français vaccinés via un système informatique centralisé" précise Europe1,

Les auteurs de la fuite "ont consulté le dossier vaccinal du Président". "Ils ont fait circuler ses données, soit par négligence, soit par malversation", explique un conseiller du chef de l'État. L'Élysée dénonce "une faute déontologique" note www.europe1.fr

Pour tenter de limiter les conséquences négatives de cette fuite sur les réseaux sociaux, l'Élysée a précisé  que des "dispositions particulières" vont être prises. Emmanuel Macron va recevoir un nouveau QR Code. La Caisse national d’Assurance maladie a saisi le Conseil national de l’Ordre des médecins dès mardi après-midi, en vue d’éventuelles sanctions pour le ou les professionnels à l’origine de la fuite.

Le 19 septembre dernier, c'est le QR code du Premier ministre, Jean Castex, qui avait été diffusé sur internet.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Gueenec, Posté
Si des pros du médical sont dans le coup il faut les radier a vie
Missouk, Posté
Si ce type d'information concernant la santé du Président de la République peut fuiter sur les réseaux sociaux, on imagine aisément que celle de n'importe quel citoyen peut fuiter aussi! Les protections soit disant mises en place par l'Etat ce ne sont donc comme souvent que de belles paroles! Vive l'ère du tout numérique!
Azerty , Posté
La honte pour ces soignants ! On peut ne pas être d'accord avec qq, en aucun cas cela justifie ces méthodes anti professionnelle !