Il était en récidive :

Un automobiliste condamné à 18 mois de prison ferme pour conduite sous stupéfiants


Publié / Actualisé
Ce mercredi matin 22 septembre 2021, les motocyclistes de la brigade motorisée de Rivière Saint-Louis, ont déféré devant le parquet de Saint-Pierre, à l'issue de sa garde à vue, un automobiliste contrôlé ce samedi alors qu'il conduisait après avoir fait usage de stupéfiants et malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire, le tout en récidive légale. Il faisait également l'objet d'une fiche de recherches pour des dégradations commises en décembre 2020, dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Joseph. Jugé en comparution immédiate, le tribunal l'a condamné à 18 mois de prison ferme, interdiction de conduire tout véhicule à moteur durant 2 ans et à la confiscation de son véhicule.
Ce mercredi matin 22 septembre 2021, les motocyclistes de la brigade motorisée de Rivière Saint-Louis, ont déféré devant le parquet de Saint-Pierre, à l'issue de sa garde à vue, un automobiliste contrôlé ce samedi alors qu'il conduisait après avoir fait usage de stupéfiants et malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire, le tout en récidive légale. Il faisait également l'objet d'une fiche de recherches pour des dégradations commises en décembre 2020, dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Joseph. Jugé en comparution immédiate, le tribunal l'a condamné à 18 mois de prison ferme, interdiction de conduire tout véhicule à moteur durant 2 ans et à la confiscation de son véhicule.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !