Semaine de prévention :

FindRisk Péi pour lutter contre le diabète, cette maladie grave frappant un Réunionnais sur dix


Publié / Actualisé
Depuis le vendredi 24 septembre au vedredi 1er octobre 2021, l'Agence régionale de santé (ARS) et ses partenaires organisent la semaine de prévention du diabète. Sur un territoire où la prévalence de cette maladie est extrêmement forte, l'ARS a choisi de jouer la carte de la prévention en lançant un nouvel outil de dépistage des personnes à risque de développer du pré-diabète ou du diabète : le " FindRisk Péi ". Les Réunionnais peuvent dès maintenant se tester en se rendant sur les sites www.prediabrun.re ou www.masante.re. Pour rappel, environ un Réunionnais sur dix souffre de diabète et un malade sur trois ignore qu'il est atteint (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis le vendredi 24 septembre au vedredi 1er octobre 2021, l'Agence régionale de santé (ARS) et ses partenaires organisent la semaine de prévention du diabète. Sur un territoire où la prévalence de cette maladie est extrêmement forte, l'ARS a choisi de jouer la carte de la prévention en lançant un nouvel outil de dépistage des personnes à risque de développer du pré-diabète ou du diabète : le " FindRisk Péi ". Les Réunionnais peuvent dès maintenant se tester en se rendant sur les sites www.prediabrun.re ou www.masante.re. Pour rappel, environ un Réunionnais sur dix souffre de diabète et un malade sur trois ignore qu'il est atteint (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- La Réunion, un territoire à forte prévalence de diabète -

Selon l’Observatoire régionale de santé, en 2018, 71 200 Réunionnais étaient pris en charge pour leur diabète, soit environ un Réunionnais sur dix. Cette fréquence est deux fois plus élevée sur l’île comparée au national, ce qui fait que La Réunion est la région française la plus concernée par la prise en charge de la maladie.

Concernant le profil des patients diabétiques réunionnais, l’ORS note une surreprésentation des femmes et des patients plus jeunes. Ainsi, deux femmes enceintes sur dix sont concernées par un diabète gestationnel. L’âge est également une donnée d’observation de la prévalence du diabète puisque 3 personnes sur 10 sont diabétiques après 65 ans. L’ORS note également la personne diabétique ne sait pas toujours qu’elle malade puisque un diabétique sur troiis ignore sa maladie.

Les conséquences de la maladie sont lourdes, un millier de patients diabétiques sont dialysées en moyenne chaque année, et 250 décès sont directement liés à cette affection. L’ORS constate toutefois une évolution positive de la situation avec un suivi qui s’améliore globalement, une mortalité liée au diabète à la baisse et une hausse de la prise en charge (+3% en moyenne par an).

- FindRisk Péi, de l’importance de détecter les risques de pré-diabète et de diabète -

A l’occasion de cette semaine de prévention du diabète, l’ARS et ses partenaires mettent donc l’accent sur la prévention. "7 personnes pré-diabétiques sur 10 deviennent diabétiques", rappelle ainsi l’ARS dans un communiqué en ajoutant que " lorsque le pré-diabète est diagnostiqué et pris en charge à temps, la maladie peut être évitée ".

C’est la raison pour laquelle cette semaine de prévention est marquée par le lancement de l’application FindRisk Péï. Il s’agit d’un outil qui permet les personnes à risque de devenir pré-diabétique ou diabétique. Reconnu par la Haute de Autorité de Santé, il a été validé par le centre d’investigation clinique du CHU qui s’est assuré de son adaptation à la population réunionnaise.

"Ce test offre la possibilité à chacun de calculer son risque de développer un diabète (de type 2) en s’autoévaluant et en répondant à 8 questions simples permettant d’identifier les facteurs de risque connus de diabète. A l’issue du test, un score de risque est donné dont les interprétations sont classées en 4 catégories (peu élevé, modéré, élevé, très élevé). En fonction du résultat obtenu, une consultation du médecin traitant est conseillée", détaille l’ARS.

Le questionnaire est accessible sur www.prediabrun.re ou www.masante.re.

A noter que l’ARS et ses partenaires organiseront plusieurs actions d’information autour du diabète et de la prévention de cette maladie :

• 25 septembre : Emission santé Vital à 15h45 sur Réunion 1ere
Le Pr Nobecourt, le Dr Leruste et le Dr Marion Billebaud, présentent l’application FindRisk Péi, informent et sensibilisent la population sur l’importance de se faire dépister, sur la pratique recommandée d’une alimentation équilibrée et de l’activité physique.

•5 octobre : Facebook live sur la page d’Antenne Réunion, ARS et Masante.re
Dans le cadre du Programme télé " Arrange nout zassiette et met out basket " actuellement diffusé sur Antenne Réunion, le Pr Estelle Nobecourt, Lorraine Caro (diététicienne) et Grégory Caderby (enseignant en activité physique adaptée) répondront aux questions des internautes sur la nutrition et les repères nutritionnels.

• 13 octobre : Emission “Les experts” à 11h00 sur radio Réunion 1ere
Le Pr Nobecourt et le Dr Jean-Marc Simonpieri de l’Assurance Maladie interviendront sur la prévention diabète, la nutrition et l’application FindRisk Péi.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !