Insee :

540 décès enregistrés en plus de janvier à août 2021 par rapport à 2019


Publié / Actualisé
Dans un contexte sanitaire où se conjuguent pandémie de Covid-19 et épidémie de dengue, le nombre de décès survenus à La Réunion depuis le début de l'année 2021 est sensiblement supérieur à 2019, au cours de la même période. De janvier à août 2021, 3.820 personnes domiciliées à La Réunion sont décédées. Ce sont 540 décès de plus qu'en 2019, soit une hausse de 17 %. Nous publions le communiqué de l'Insee ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans un contexte sanitaire où se conjuguent pandémie de Covid-19 et épidémie de dengue, le nombre de décès survenus à La Réunion depuis le début de l'année 2021 est sensiblement supérieur à 2019, au cours de la même période. De janvier à août 2021, 3.820 personnes domiciliées à La Réunion sont décédées. Ce sont 540 décès de plus qu'en 2019, soit une hausse de 17 %. Nous publions le communiqué de l'Insee ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Au premier trimestre 2021, le nombre de décès augmente seulement de 5 % par rapport à 2019. Mais une surmortalité est observée dès mars et au deuxième trimestre 2021, l’excédent de décès est de 26 % par rapport à 2019, au moment de la forte dégradation de la situation sanitaire. En juillet et août, le nombre de décès enregistrés reste sensiblement supérieur au niveau de 2019 : + 22 %.


 
Cette surmortalité en 2021 par rapport à 2019 est concentrée sur les personnes de plus de 65 ans. De janvier à août 2021, l’excédent de mortalité est un peu plus marqué chez les personnes âgées de 75 ans ou plus (26 % de décès en plus par rapport à 2019) que pour ceux de 65 à 74 ans (+ 18 %). La tranche d’âge des 75 ans et plus contribue à hauteur de 80 % à la hausse des décès en 2021 par rapport à 2019 et celle des 65-74 ans aux 20 % restants. Cette hausse du nombre de décès de personnes âgées s’explique aussi en partie par le vieillissement de la population à la Réunion.

De janvier à août 2021, 113 jeunes de moins de 25 ans sont décédés à La Réunion. Cela représente 3 % des décès sur la période et 8 décès de plus qu’en 2019. 13,3 décès de jeunes de moins de 25 ans interviennent en moyenne par mois sur les années 2016 à 2021, dont un peu plus de la moitié sont des enfants de moins d’un an. Sur ces 6 dernières années, ce nombre mensuel de décès fluctue fortement : il culmine entre 20 et 22 en trois occasions (janvier 2016, novembre 2020 et juillet 2021), il descend plusieurs fois en dessous de 10.

De mai à août 2021, 56 jeunes de moins de 25 ans sont décédés à La Réunion : c’est 13 de plus qu’en 2019 sur la même période (qui constitue un point bas depuis 2016 en matière de mortalité de mai à août), mais 1 de moins qu’en 2020 et seulement 2 de plus que la moyenne sur la période de 2016 à 2021.



Au vu de ces variations importantes, l’Insee recommande de prendre toutes les précautions nécessaires lorsque ces chiffres mensuels sont comparés d’une année sur une autre : en fonction des années et des mois choisis, divers écarts peuvent être interprétés de façon très contradictoire. En l’état des données disponibles, aucune évolution significative ne se détache en 2021 en ce qui concerne la mortalité des moins de 25 ans.

 

   

2 Commentaire(s)

Kalou, Posté
Cela correspond aussi à une certaine campagne vaccinale ...Premiers vaccins en février 2021 pour les soignants .Bizarre , car , comme répété maintes fois dans les commentaires le vaccin protège .Le vaccin sauve !
Clo, Posté
celà correspond exactement aux conséquences de la levée des motifs impérieux décidée en decembre et janvier précédent ,qui s'est traduite 2 mois plus tard par une flambée de l'épidémie .il serait bon de s'en souvenir pour eviter de reproduire la même tragique erreur lors de la saison touristique prôchaine ....n'en déplaise aux lobbies qui déjà réclament des " allègements " !!!!!