Sur le parvis des droits de l'Homme de Champ-Fleuri :

Saint-Denis : les collectifs pour la défense du peuple Ouïghour manifestent


Publié / Actualisé
Ce samedi 2 octobre 2021, les collectifs et associations pour la défense des victimes du génocide Ouïghour se réunissent de 13 heures à 15 heures sur le parvis des droits de l'Homme de Champ-Fleuri.
Ce samedi 2 octobre 2021, les collectifs et associations pour la défense des victimes du génocide Ouïghour se réunissent de 13 heures à 15 heures sur le parvis des droits de l'Homme de Champ-Fleuri.

À l’initiative du collectif Ouïghour de la Réunion et associé à l’ONG ETAC et l’association Éveil de Chine, un rassemblement citoyen sera organisé pour demander à la présidente de Région, Huguette Bello, qu’elle "reconnaisse les crimes contre l’humanité et les crimes à caractères génocidaires perpétrés par le Parti Communiste Chinois au Xinjiang".

"Depuis le début de la semaine, le député européen Raphael Glucksmann (Place Publique) porte une série de mobilisations pour pousser la présidente de l’Union Européenne à interdire l’importation des produits des marques (ZARA, Polo Ralph Lauren, Puma, Huawei, Apple, ASUS…) qui ont recours à l’esclavage ouïghour dans leurs chaînes de fabrication. En effet, les experts internationaux estiment à plus de 3 millions le nombre de Ouïghours enfermé dans des camps de travail forcé" détaille le collectif.

"Pour la Réunion, le lien avec cette politique d’enferment est direct puisque la Région est jumelée avec la ville de Tianjin où les ouïghours, les pratiquants de Falun Gong, entre autre, servent de banque d’organes par prélèvements sans consentement. Nous pouvons agir contre ces atrocités, d’une part en mettant fin au jumelage avec Tianjin et d’autre part en reconnaissant le génocide Ouïghour" ajoute-t-il.

Le rendez-vous est donné à 13 heures.

   

1 Commentaire(s)

HULK, Posté
Est-ce qu'ils ont arrêté d'acheter des produits chinois' Pourquoi ne vont-ils pas également protester devant le consulat de CHINE' Trop peur'