Accompagnement des enfants porteurs de handicap :

Saint-Louis : pose de première pierre du nouveau Pôle d'accueil continu


Publié / Actualisé
Le président de la Fondation Père Favron, Jean-Louis Carrère et la maire de Saint-Louis, Juliana M'Doihoma, ont procédé ce mardi 5 octobre 2021 à la pose de la première pierre du futur Pôle d'Accueil Continu de Saint-Louis. Cette structure devrait accueillir des enfants à l'horizon 2023. Il s'inscrit dans une démarche de réhabilitation générale de l'institut médico-pédagogique de Saint-Louis qui comprendra aussi la création d'un pôle rééducatif, santé et bien-être en septembre 2023 et la rénovation de l'Institut médico-professionnel (Photo D.R.)
Le président de la Fondation Père Favron, Jean-Louis Carrère et la maire de Saint-Louis, Juliana M'Doihoma, ont procédé ce mardi 5 octobre 2021 à la pose de la première pierre du futur Pôle d'Accueil Continu de Saint-Louis. Cette structure devrait accueillir des enfants à l'horizon 2023. Il s'inscrit dans une démarche de réhabilitation générale de l'institut médico-pédagogique de Saint-Louis qui comprendra aussi la création d'un pôle rééducatif, santé et bien-être en septembre 2023 et la rénovation de l'Institut médico-professionnel (Photo D.R.)

Longtemps resté la seule structure pédiatrique du Sud, l’hôpital d’enfants de Saint-Louis, inauguré en 1967, avec une capacité de 200 lits, a été transformé dans les années 80 en pôle médico-social, regroupant un Camps (centre d’action médico-sociale précoce), un CMPP (centre medico-psycho-pédagogique), un IMP (Institut médico-pédagogique), un Impro et un IEM (Institut d’éducation motrice).

Le projet de rénovation de l’IMP a été initialement lancé en 2012 avant de l’orienter vers une nouvelle structuration et de permettre un regroupement de 4 établissements dans le but de garantir à l’ensemble des enfants l’accès à des infrastructures adaptés et modernes et d’adapter l’offre de soins à l’évolution des politiques publiques.

C’est dans ce contexte qu’est lancée la rénovation complète du site de Saint-Louis avec trois phases : la démolition de l’ancien IMP pour permettre la construction d’un Pôle d’accueil continu (février 2023), la rénovation de l’IEM qui deviendra le pôle " rééducatif, santé et bien-être " (septembre 2023) et la rénovation de l’IMPRO (janvier 2024).

Concernant le Pôle d’accueil continu, il comprendra l’IMP (fusion de l’ancien IMP de Saint-Louis et de l’IMP de Saint-Pierre), l’IEM, le service d’accueil temporaire (SAT) qui accueille des enfants, adolescents et jeunes adultes présentant un trouble du spectre de l’autisme, et un internat d’une capacité de 16 places pour les enfants déficients intellectuels, déficients moteurs et souffrant d’un TSA.

Le coût total de l’opération est de 8,1 millions d’euros pour une capacité totale d’accueil de 100 enfants.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Raissa, Posté
Reste