Le délibéré rendu le 18 novembre :

Affaire du terrain Moutien : deux ans de prison avec sursis requis contre Jean-Paul Virapoullé


Publié / Actualisé
L'ancien maire de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé était convoqué devant la Cour d'appel de Saint-Denis ce jeudi 14 octobre 2021, concernant l'affaire du rachat du terrain Moutien. Il est poursuivi pour prises illégale d'intérêts. 2 ans de prison et 50.000 euros ont été requis à son encontre. Le délibéré sera rendu le 18 novembre prochain. Il avait été relaxé en première instance (Photo d'archive rb/www.ipreunion.com)
L'ancien maire de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé était convoqué devant la Cour d'appel de Saint-Denis ce jeudi 14 octobre 2021, concernant l'affaire du rachat du terrain Moutien. Il est poursuivi pour prises illégale d'intérêts. 2 ans de prison et 50.000 euros ont été requis à son encontre. Le délibéré sera rendu le 18 novembre prochain. Il avait été relaxé en première instance (Photo d'archive rb/www.ipreunion.com)

Jugé le 3 juillet 2020 dans cette affaire, l'ancien maire de Saint-André Jean-Paul Virapoullé avait été relaxé le 28 août. Le parquet avait fait appel.

- Affaire du terrain Moutien -

Pour rappel, c'est Joe Bédier, à l'époque conseiller municipal de l'opposition à Saint-André et aujourd'hui maire de la commune, qui est à l'origine du signalement auprès du procureur de l’acquisition par la commune de la maison Moutien-Canabady-Virapoullé. Il avait indiqué avoir "souhaité défendre avant tout les intérêts des Saint-Andréens"

L'ancien maire de Saint-André était accusé d'avoir acquis, avec les fonds communaux, une maison appartenant à sa cousine, au-dessus du prix réel de la propriété. 1,4 millions d'euros avait été déboursés.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

L ancien monde , Posté
Virapoulle, vergoz, d Robert....
Didier, depuis son mobile , Posté
On remarque toujours la présence du même avocat qui défend les élus corrompus ,il en a fait sa spécialité étant lui même un élu .
Mis, Posté
A son âge, ce type de condamnation ne sert strictement à rien ! Ils lui auraient collé 200 000 euros (ce qui ne lui poserait aucun problème), au moins l'Etat aurait récupéré un peu d'argent de ce fraudeur