Redynamisation des commerces :

La Cinor lance le dispositif "Ma Boutique à l'Essai"


Publié / Actualisé
Le dispositif de "Ma Boutique à l'Essai", visant à la redynamisation des commerces des centre-villes et des quartiers, a été présenté ce mardi 12 octobre 2021 par Initiative Réunion, à la Maison intercommunale des services de Beauséjour. Objectif : accompagner sur une durée d'un an, avec avantages, un porteur de projet souhaitant ouvrir un commerce de proximité. Une première qui s'est tenue en présence du Président de la Fédération des Boutiques à l'Essai, du partenaire financeur, la Cinor, et des autres acteurs, à savoir la mairie de Sainte-Marie, la Maison de l'Emploi du Nord de La Réunion, le Pole Emploi, CBO et la CCIR. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (photo Cinor)
Le dispositif de "Ma Boutique à l'Essai", visant à la redynamisation des commerces des centre-villes et des quartiers, a été présenté ce mardi 12 octobre 2021 par Initiative Réunion, à la Maison intercommunale des services de Beauséjour. Objectif : accompagner sur une durée d'un an, avec avantages, un porteur de projet souhaitant ouvrir un commerce de proximité. Une première qui s'est tenue en présence du Président de la Fédération des Boutiques à l'Essai, du partenaire financeur, la Cinor, et des autres acteurs, à savoir la mairie de Sainte-Marie, la Maison de l'Emploi du Nord de La Réunion, le Pole Emploi, CBO et la CCIR. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (photo Cinor)

Cette opération est ouverte ainsi à tout porteur de projet qui souhaite ouvrir un commerce de proximité (hors restauration). Au sein d’une boutique pilote, il pourra tester son idée et son marché pendant une période de 6 mois à 12 mois. Et ce grâce à un bail dérogatoire (6 mois, renouvelable 1 fois), un loyer réduit (de 20 à 30% environ), des travaux et des services (comptable, banque, assurance, communication…) à prix préférentiels,de même qu'un accompagnement à la création d’entreprise.

- Mise à disposition d'un local neuf et aménagé -

Avant la phase de test, il bénéficie d’un accompagnement dans le montage de son dossier et d’une expertise via un comité d’experts en création d’entreprise dont Initiative Réunion, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion, la Maison de l’Emploi Nord, le Pôle emploi.

Outre l’accompagnement, l’autre avantage du dispositif pour le futur commerçant est de bénéficier grâce à l’action de CBo Territoria, d’un local neuf et aménagé et d’avoir la possibilité de conserver le local si la pérennité du test est éprouvée

Le dispositif se déploie alors sur un autre local vacant du centre-ville. L'appel à candidature est lancé jusqu'au 15 décembre 2021 et concerne un local de 63m2, situé avenue du Beau Pays à Beauséjour

- “Les petits commerces, l'âme des villes” -

L'action est soutenue ainsi financièrement par la CINOR dont la volonté est de participer à la dynamisation de son territoire en mettant en place une politique de valorisation et d’aide par l’implantation de nouveaux commerces dans les quartiers ou en centre-ville.

La collectivité se mobilise à travers cet engagement afin de donner une impulsion et une dynamique à l’insertion économique et sociale par l’entrepreneuriat.

Face au succès de l’opération en terre métropolitaine, pensée pour faire revenir les commerçants en centre-ville, il a été lancé depuis “Ma Boutique mon Quartier.”La philosophie est la même: encourager l’esprit d’entreprendre dans les quartiers populaires.

“A la Cinor, nous prévoyons de nous mobiliser également au sein des quartiers des villes membres car il nous importe de soutenir ces petits commerces qui contribuent à l’économie locale et leur approche humaine favorisant le lien social”, exprime Jacques Lowinsky, 1er Vice-Président de la Cinor. “ Ce sont souvent eux qui font l'authenticité qui fait l’âme des villes”, ajoute t-il.

- “Se confronter à la réalité du marché” -

Initiative Réunion apporte du reste un appui technique et opérationnel aux villes et communautés d'agglomération permettant d'assurer la réussite de l’opération, de créer l’événement et de redynamiser leur centre-ville en impliquant les acteurs locaux.

Pour les commerçants à l’essai, l’opération est aussi une expérience unique. “Cela va permettre aux candidat(e)s de se confronter à la réalité du marché, de découvrir le métier de commerçant et développer souvent de nouvelles compétences”, explique Dominique Séry, directeur d'Initiative Réunion.

Les aides pour le porteur de projet :

- accompagnement à la mise en forme de son projet
- un local neuf et aménagé
- un accès à un prêt à taux 0%
- un accompagnement personnalisé pendant la période de test de son projet
- des tarifs préférentiels sur certains postes (communication avec MULTIPUB.RE, frais bancaires,... )

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !