Partenariat :

L'Université, la chambre de l'économie sociale et Bras-Panon s'allient pour développer l'innovation solidaire


Publié / Actualisé
Ce 19 octobre 2021, la commune de Bras-Panon, l'Université de La Réunion à travers sa Direction de l'entrepreneuriat étudiant de La Réunion (D2ER) et la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire de La Réunion (CRESS) ont décidé de s'allier pour favoriser le développement de l'innovation sociale et solidaire.. Nous publions le communiqué de l'université. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce 19 octobre 2021, la commune de Bras-Panon, l'Université de La Réunion à travers sa Direction de l'entrepreneuriat étudiant de La Réunion (D2ER) et la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire de La Réunion (CRESS) ont décidé de s'allier pour favoriser le développement de l'innovation sociale et solidaire.. Nous publions le communiqué de l'université. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Frédéric Miranville, Président de l'Université de La Réunion, Jeannick Atchapa, Marie de Bras-Panon et Frédéric Annette, Président de la Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidiare de La Réunion (Cress) ont ainsi signé une convention de partenariat en faveur du développement de l'innovation sociale et solidaire.

L’objectif de ce projet est d’initier de nouvelles modalités ascendantes d'émergence, d'accompagnement et de structuration de projets.

Il s'agit plus précisément, à partir de l'identification des besoin sociaux, sociétaux et environnementaux du territoire du Bras-Panon, d'initier des dynamiques collectives et collaboratives intégrant une large diversité d’acteurs (citoyens, institutions, entreprises, associations…) dans le but de faire émerger des idées de projet d’entreprises.

C’est dans ce contexte que la commune de Bras-Panon, appuyée par l’ingénierie scientifique de l’Université de La Réunion et l'expertise de la Cress se propose d'être un territoire d'expérimentation pour l'implantation d'un Living Lab.

Le Living Lab est un outil d'innovations sociales maximisant la force du collectif, en vue de co-créer et tester de nouveaux produits et services répondant aux besoins des citoyens.

Ce projet a plusieurs objectifs :
- économiques : Transformer les besoins d’un territoire en opportunités de marché afin d’en apprécier les retombées économiques à un niveau local
- sociaux et solidaires : Favoriser l’émergence de projets associatifs et d'entreprises relevant de l’utilité sociale - Intégrer une dynamique d’innovation sociale et solidaire à chaque étape du projet, de la détection des besoins à la validation des projets associatifs et d’entreprises - Mettre en œuvre une gouvernance partagée permettant un engagement égalitaire de l’ensemble des partenaires du projet
- territoriaux : Ancrer des projets à un niveau local et impliquer l’ensemble des acteurs du territoire.

   

3 Commentaire(s)

Toutoune, Posté
Mais monsieur atchapa, avec l'équipe de bras cassés qui ne comprends ni queue ni tête , croyez vous ou pensez vous reusir votre mandat
Zambrocal, Posté
Encore du flonflon pour dire qu'on travaille pour mettre sa ville en l'air . Mais monsieur atchapa est ce que savez de quoi on parle et quelles compétences qu'il faut pour se lancer sur un tel chantier . Dommage vu , plus de muscles et de graisses qu'il y a dans votre équipe me laisse perplexe . Seront-ils à la hauteur , savent-ils ce que c'est un cahier et un crayon '' j'en doute fort . Attention roul pas nou , je souhaiterais écrire cette phrase sans fautes , serait-il possible de demander à vos muscles de les corriger svp.Au travail l'équipe de choc c'est le cas de le dire hihihi
Heinrich Koffer, Posté
Quelqu'un pourrait-il nous "traduire" cet article svp' Des exemples' En pratique'