Contrôle de gendarmerie :

Saint-Leu : le motard roulait à 148 khm/h, l'automobiliste circulait sans assurance et positif au cannabis


Publié / Actualisé
Ce mercredi après-midi 20 octobre 2021 à Saint-Leu, les gendarmes ont intercepté un motard qui roulait 148 km/h au lieu de 80 km/h. Le conducteur d'une Citroën Saxo a également été contrôlé. Il circulait sans avoir attaché sa ceinture de sécurité, son véhicule n'était pas couvert par un contrat d'assurance et le dépistage stupéfiants a établi qu'il été positif au cannabis. L'automobiliste s'est vu retirer son permis conduire immédiatement "et les deux délinquants routiers ont vu leurs véhicules partir sur le camion de la fourrière, pour une durée de 7 jours" indiquent les gendarmes (Photo gendarmerie nationale)
Ce mercredi après-midi 20 octobre 2021 à Saint-Leu, les gendarmes ont intercepté un motard qui roulait 148 km/h au lieu de 80 km/h. Le conducteur d'une Citroën Saxo a également été contrôlé. Il circulait sans avoir attaché sa ceinture de sécurité, son véhicule n'était pas couvert par un contrat d'assurance et le dépistage stupéfiants a établi qu'il été positif au cannabis. L'automobiliste s'est vu retirer son permis conduire immédiatement "et les deux délinquants routiers ont vu leurs véhicules partir sur le camion de la fourrière, pour une durée de 7 jours" indiquent les gendarmes (Photo gendarmerie nationale)

Par ailleurs, dans le secteur de la Saline-les-Bains, les gendarmes ont procédé à un service spécifique à la suite à l’accident mortel survenu le 21 septembre 2021. Les différents contrôles opérés sur les lieux de du drame ont permis de constater les infractions suivantes :
- 6 conduites avec un téléphone tenu en main.
- 1 vitesse excessive par conducteur d'un deux-roues motorisé.

La gendarmerie rappelle que :

- le fait de conduire avec un téléphone portable à la main, de le manipuler et de le consulter est sanctionné par une une amende forfaitaire de 135 euros, ainsi qu’un retrait de 3 points du permis de conduire
- l'usage du bluetooth reste tout aussi dangereux que l’utilisation du téléphone à la main. Même avec les deux mains libres, parler au téléphone détourne l’attention du conducteur de la route et entraîne une réduction du champ de vision (− 30 % d’activité oculaire), une difficulté à maintenir le véhicule dans sa voie (+ 20 % de variation de trajectoire), ainsi qu'un une augmentation du temps passé sur la voie de dépassement (− 50 % de rabattements).
- lire un message oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant 5 secondes minimum. Or 5 secondes à 50 km/h, c’est 70 m parcourus.

www.ipreunion.com / [email protected]


 

   

3 Commentaire(s)

Bruno, depuis son mobile , Posté
Il faut supprimer les tablettes-ecran connectes doivent être bannies dès vehicules car les regarder est aussi dangereux que vous le dites pour les GSM...
Anne, Posté
https://www.norml.fr/droit-legislation/cannabis-et-conduite-automobile-2/'fbclid=IwAR2O2Y-8sRB_BtMLufXww93kDbq3y6-Sjk7QgOxMQP11NfvNzuCn2ECX27M cette politique du chiffre doit cesser chaque heure consacré au cannabis est une heure perdue pour les fdp
Bravo aux gendrames , Posté
Bravo aux gendarmes