Aménagement :

Saint-André : le "Centre-Ville d'Avenir" à la rencontre de la population


Publié / Actualisé
Depuis la signature du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) 2019-2029, la ville de Saint-André transforme son coeur en un " Centre-Ville d'Avenir ". "Attractif, agréable et ouvert à tous, c'est dans cet élan de dynamisme que deux journées ont été organisées ces 19 et 20 octobre 2021 dans le jardin de la Maison Loupy : retour sur cette 1ère édition des Rencontres de Saint-André, Centre-Ville d'Avenir, marquée par des moments d'échange et de partage avec les habitants, usagers et professionnels, impatients de découvrir cette grande transition urbaine" détaile la commune, dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Saint-André)
Depuis la signature du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) 2019-2029, la ville de Saint-André transforme son coeur en un " Centre-Ville d'Avenir ". "Attractif, agréable et ouvert à tous, c'est dans cet élan de dynamisme que deux journées ont été organisées ces 19 et 20 octobre 2021 dans le jardin de la Maison Loupy : retour sur cette 1ère édition des Rencontres de Saint-André, Centre-Ville d'Avenir, marquée par des moments d'échange et de partage avec les habitants, usagers et professionnels, impatients de découvrir cette grande transition urbaine" détaile la commune, dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Saint-André)

La rencontre professionnelle : "Ce projet d'envergure ne pourra se réaliser sans la mobilisation collective d'acteurs privés du territoire" déclare Joé Bédier. Ils étaient plus de 80 professionnels à répondre présents à la première édition des " Rencontres de Saint-André, Centre-Ville d’Avenir " ce mardi 19 octobre. Rythmée par l’intervention d’acteurs du projet (urbaniste, architecte, paysagiste, directeur du projet et chargée de mission), ces rencontres avaient pour objectif de présenter le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, ses ambitions, son avancement et les actions à venir, auprès d’un public composé d’investisseurs, de promoteurs ou encore de bureaux d’étude.

La première partie dédiée à la présentation du programme, sa stratégie urbaine, financière, mais aussi ses ambitions paysagères ou architecturales, a suscité de nombreuses questions auprès des professionnels présents. Un riche échange entre professionnels, qui a perduré lors des temps de pause et du déjeuner. La deuxième partie, qui avait notamment vocation à présenter l’appel à projets Îlot Grande Place, a permis aux participants de donner leur avis sur le projet, mais aussi de choisir d’y contribuer à leur tour.

Le maire de Saint-André, Joé Bédier, a clôturé cette première édition : " Les débats de la journée ont été fructueux et je souhaite que cette rencontre soit le point de départ de nouveaux projets et de nouvelles idées pour le développement de Saint-André. Cette première édition 2021 a fixé les ambitions et le cadre du NPNRU et du plan Action Cœur de Ville. "

Pour finir en annonçant le renouvellement de ces rencontres l’année prochaine : " Ces rencontres seront poursuivies chaque année pour rendre compte d’une part, et pour poursuivre les échanges avec vous d’autre part. Bâtissons ensemble le centre-ville de demain ! "
                                                                               
- La journée du 20 octobre : les Saint-Andréens fiers de leur nouveau centre-ville -

La deuxième journée des " Rencontres de Saint-André, Centre-Ville d’Avenir " s’est déroulée le 20 octobre, lors d’une matinée ouverte cette fois au grand public.

Animé par Renaldo des Cabix, l’événement proposait de découvrir le projet de façon récréative à travers des jeux proposés par l’association Jeux Lontan 974, la création d’un graffiti participatif avec le Street Artist Nimbus, des échanges entre les habitants, le maire, et les urbanistes du programme sous forme d’atelier de co-construction. Les étudiants de l’IRTS ont également animé un atelier pour recueillir le ressenti des Saint-Andréens de tous âges de manière ludique et interactive, sous forme de fresques participative. Cette matinée s’est clôturée par un jeu-concours, avec des lots à remporter offerts par les commerçants du centre-ville. Plus d’une cinquantaine de curieux se sont ainsi rendus à l’événement, en famille ou entre amis, pour mieux comprendre ce projet tout en passant un moment convivial.

L’artiste Nimbus, à l’origine de l’élaboration du graffiti participatif, a partagé sa vision de Saint-André qui l’a inspirée pour son projet artistique :
" J’ai commencé à réaliser cette fresque dès le début de la matinée et en interaction avec les enfants, qui m’ont aidé à y contribuer grâce à des pochoirs. Pour symboliser le renouveau, j’ai dessiné des enfants qui arrosent Saint-André et permettent à l’herbe et aux arbres de pousser : cette symbolique illustre le remplacement des blocs de béton, on reverdit la ville. "

Renaldo des Cabix, animateur de la matinée, est aussi revenu sur ce moment convivial : " La matinée s’est vraiment bien déroulée, les habitants ont découvert les différentes activités et les ateliers, le maire nous a bien expliqué le projet. L’atelier autour de l’urbanisme a permis aux habitants de donner leur avis. "

Lui-même originaire et habitant de la commune, il confie : " Enfin, Saint-André bouge ! Enfin, on considère l’avis des Saint-Andréens ! Enfin, le quartier se développe ! C’est une belle initiative, j’ai hâte de voir les avancées, et que tout se mette en place. Habitants, n’hésitez pas à vous interroger sur le projet et à le développer"

Deux riches rencontres à l’image du nouveau centre-ville de Saint-André : ouvert à tous et convivial, où chacun a la possibilité de contribuer à un Centre-Ville attractif et durable, où chacun pourra vivre, grandir et s’épanouir.

Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) a pour objectif de rénover le centre-ville de Saint-André pour le transformer en profondeur et en faire un cœur urbain beau, durable et débordant de vie. Le NPNRU du centre-ville, intitulé " Centre-ville d’Avenir " se concentre autour de 5 axes thématiques : l’habitat, l’espace public, l’économie, l’équipement et la mobilité.

   

1 Commentaire(s)

Ville en retard , Posté
Ville connue pour être en retard depuis 50 ans. Cet élu va peut être changer les choses.