Exposition à Paris :

"Des cuisines et des couleurs" : la gastronomie ultramarine à l'honneur


Publié / Actualisé
Le ministère des Outre-mer, situé sur le boulevard des Invalides à Paris, accueille une exposition qui met à l'honneur la gastronomie et les cheffes et chefs cuisiniers des territoires ultramarins. A La Réunion c'est le portrait de Murielle Michaelli qui a été réalisé. "Des cuisines et des couleurs", c'est le nom de cette exposition que l'on peut admirer sur la façade du ministère. (Photo : ministère des Outre-mer)
Le ministère des Outre-mer, situé sur le boulevard des Invalides à Paris, accueille une exposition qui met à l'honneur la gastronomie et les cheffes et chefs cuisiniers des territoires ultramarins. A La Réunion c'est le portrait de Murielle Michaelli qui a été réalisé. "Des cuisines et des couleurs", c'est le nom de cette exposition que l'on peut admirer sur la façade du ministère. (Photo : ministère des Outre-mer)

Cinq cheffes et chefs cuisiniers ont été pris en photo et affichés sur le boulevard des Invalides : Nathanaël Ducteil (Martinique), Naomi Martino et Babette de Rozières (Guadeloupe), Murielle Michaelli (La Réunion), et Antoine Zulémaro (Guyane).

Par cette exposition, le ministère des Outre-mer a voulu montrer la "large diversité de saveurs, de couleurs, de singularités, d’histoires et d’origines" de la cuisine des Outre-mer. La direction artistique est signée Grigori Michel (Paris Curatorial) et le montage photographique Alexandre Le Fur (Flint Production).

Pour La Réunion, c'est donc Murielle Michaelli qui est représentée. Elle indique sur le site Talents gourmands avoir choisi la cuisine par passion. Elle se forme en Métropole et rentre au bout de 9 ans. Elle a notamment travaillé dans un hôtel 5 étoiles au côté du chef Marc de Passorio. Elle est arrivée en seconde position au Best Chef Réunion 2017 et elle a remporté le trophée entrepreneur de la cuisine traditionnelle créole en 2018.

"Cette installation photographique est vivante, elle nous entraîne dans une balade visuelle et culinaire dans les Outre-mer" indique le ministère. "Elle remue des souvenirs aux Ultramarins et procure des émotions à celles et ceux qui cèdent à l’appel de la découverte. Après une longue période où les déplacements ont été limités et où les cuisines de nos restaurants sont restées fermées, faisons place aux couleurs et à la dégustation."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !