L'organisation dément :

Grand Raid : un couple de traileur dénonce une élimination abusive


Publié / Actualisé
Un couple de traileur s'est emparé d'Instagram pour accuser l'organisation de disqualification injuste. Dans un long post publié ce lundi 25 octobre 2021, ils accusent le Grand Raid d'avoir éliminé le coureur Marc Antoine Colonna de la course, malgré qu'il soit dans les temps. Une affirmation que le Grand Raid réfute (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un couple de traileur s'est emparé d'Instagram pour accuser l'organisation de disqualification injuste. Dans un long post publié ce lundi 25 octobre 2021, ils accusent le Grand Raid d'avoir éliminé le coureur Marc Antoine Colonna de la course, malgré qu'il soit dans les temps. Une affirmation que le Grand Raid réfute (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Marc Antoine Colonna a bénéficié d'un bonus de deux heures pour avoir fait demi-tour sur 35 km pour aider sa compagne, comme il est habituel de le faire. Mais ce dernier a affirmé qu'il bénéficiait de deux heures supplémentaires sur tous les postes de course restant, ce qui est bien évidemment faux" assure Pierre Maunier, président du Grand Raid.  

Chose que dément formellement Charlie Arsan, compagne du coureur. "L'organisation du Grand Raid attendait Marc Antoine avant l'arrivée pour retirer la puce de son dossard et l'empêcher de passer (…) le motif de la honte que l'organisation nous a sorti : mise en danger de la vie d'autrui" affirme-t-elle. Du côté du Grand Raid, le discours est totalement différent. "L'unique raison de son élimination est le non-respect des temps impartis, l'organisation a simplement fait respecter le règlement. Pour le reste, je leur propose de déposer un recours s'ils souhaitent contester cette décision" invite Pierre Maunier.

Seul détail sur lequel les deux parties semblent s'accorder : le coureur ne pourra pas participer au Grand Raid 2022, une pénalité décidée par l'organisation. "Je ne réagirais pas aux autres accusations du couple, ils peuvent bien raconter ce qui leur plaît sur les réseaux sociaux" balaie finalement le président du Grand Raid.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

8 Commentaire(s)

Man, Posté
Lui il est pas mieux il a mis la vie des gens en danger lui aussi il doit être sanctionné. Même pour son élection il doit être sanctionné
Mimite, Posté
I suffit regarde le suivi du Monsieur sur Internet... Lu pointe chemin ratinaud à 2h48 ... Alors que le poste les fermé depuis 23h15...soit 3h33 de hors délais... À La Possession lu point à 5h30 ... Le poste i ferme à 3h30.Soit un hors délais de 3h00 de temps... Une compétition n'a des règles. Si ou i accepte pas Ben rentre out case.
Kapty, Posté
Et lui tout ces flop que l'a eu là. Les coureurs devraient porter plainte contre lui mis en danger la vie des gens Il se prend pour qui'
Pivot, Posté
Malgré que'
Lamour, Posté
Stupidité du président Con' le gars lave pu de l'eau
Adrien, Posté
À partir du moment où on donne 2h supplémentaire, ça se répercute sur tous les postes. C'est mathématique. J'ai l'impression qu'ils ne savent pas comment justifier sa disqualification, chaque jour le motif change.
Missouk, Posté
Et si tous les traileurs qui ont manqué d'eau à ROCHE PLATE et à DEUX BRAS notamment, et dont aucun média n'a parlé attaquent l'organisation pour mise en danger de la vie d'autrui", il dit quoi Mr MAUMIER '''''
Jojo, Posté
Comme dhab imaz press champion pour activer mes polémiques inutiles. Il n'y a pas de sujet plus important à traiter' (Nous publions une vingtaine d'articles par jour, mais si aucun ne vous convient, vous avez toujours la possibilité de ne pas nous lire :) Très bonne journée - webmaster)