Décision préfectorale :

Halloween : la vente d'alcool à emporter interdite jusqu'à lundi midi


Publié / Actualisé
Comme la préfecture l'a indiqué dès ce jeudi, la vente d'alcool à emporter est interdite depuis ce samedi 30 octobre 2021, midi. Une mesure qui durera jusqu'à lundi 1er novembre, midi également. Par rappel, l'utilisation des artifices de divertissement, des articles pyrotechniques, de fusées de détresse, d'armes à feu y compris factices et des munitions est interdite depuis ce vendredi 29 octobre 8h jusqu'au lundi 1er novembre à 8h. Les effectifs des forces de l'ordre déployés vont être renforcés durant ce week-end de trois jours. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Comme la préfecture l'a indiqué dès ce jeudi, la vente d'alcool à emporter est interdite depuis ce samedi 30 octobre 2021, midi. Une mesure qui durera jusqu'à lundi 1er novembre, midi également. Par rappel, l'utilisation des artifices de divertissement, des articles pyrotechniques, de fusées de détresse, d'armes à feu y compris factices et des munitions est interdite depuis ce vendredi 29 octobre 8h jusqu'au lundi 1er novembre à 8h. Les effectifs des forces de l'ordre déployés vont être renforcés durant ce week-end de trois jours. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Voici pour rappel les mesures du préfet annoncées ce jeudi :

Interdiction de la vente d’alcool à emporter -
 
La vente à emporter de tout type de boisson alcoolique, réfrigérée ou non, des 3ᵉ, 4ᵉ et 5ᵉ groupes définis à l’article L3321-1 du code la santé publique est interdite sur l’ensemble du département de La Réunion du samedi 30 octobre à 12h00 et jusqu’au lundi 1er novembre à 12h00.
 
Toute infraction à ces mesures peut être punie d’une amande de 135 euros. Les gérants des établissements ne respectant pas la réglementation peuvent faire l’objet de fermetures administratives.

• Restrictions pour la vente et le transport d’artifices et de carburant au détail
 
Par arrêté préfectoral, le port, le transport et l’utilisation des artifices de divertissement, des articles pyrotechniques, de fusées de détresse, d’armes à feu y compris factices et des munitions, sont interdits sur la voie publique du vendredi 29 octobre à 8h00 au lundi 1er novembre à 8h00.
 
La vente au détail, le port et le transport de carburant, produit combustible ou corrosif, dans tout récipient transportable, tel que jerrican, bidon, est interdite du samedi 30 octobre à 20h00 jusqu’au lundi 1er novembre à 8h00.
 
Renforcement des forces de sécurité intérieure
 
Les forces de sécurité intérieure (police et gendarmerie) seront renforcées sur l’ensemble du département dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 974) mobilisera également des moyens supplémentaires.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

9 Commentaire(s)

J' ai pas compris pourquoi, Posté
C est discriminer toute une île pour quelques casseurs mais sa c est mon opinion
Bibi, depuis son mobile , Posté
Il fallait voir l accumulation de bouteilles sur les tapis de caisses hier matin entre 11h et 12h00 ... moi y compris !!! Qd on n a que le samedi pour faire les courses ....mesure ridicule ... '
Jen, Posté
Donc pour éviter un éventuel débordement, on interdit la vente d'alcool. Par contre, on peut se soûler au bar ou à la tite boutique du coin, du moment que c'est sur place . La non, ça ne risque rien. Mais pouvoir s'acheter une tite bouteille de vin tranquille et la boire à la maison, ca c'est risque. Sans parler des salariés qui sont mis au chômage partiel avec perte de salaire à cause de cette mesure prise par un glandu dans son bureau climatise...
Lopi, Posté
Super Monsieur le préfet....il faut aller jusqu au bout ..faite la même chose pour le mois de décembre ...quand on commence quelque-chose il faut aller jusqu au bout...une belle restriction des libertés
Marine, Posté
C très bien très bonne initiative comme les jeunes font n'importe quoi de nos jours sa va éviter les dégradation et gespere grandement que la sécurité sera renforcer pour éviter les casse poubelles brûler etc....
Reine, Posté
Oui bravo c'est bien de ne pas vendu de l'alcool merci le préfet si tout les jours c'est comme ça
INFANTIL, Posté
Totalement infantilisant.C'est scandaleux car sous prétexte que certains abrutis ne savent pas se contrôler et que les pouvoirs publics sont infoutus de faire leur travail, il n'est plus possible de s'acheter un bordeaux pour dimanche. L'aveu d'un Etat décadent !
Missouk, Posté
Finalement ça lui arrive de prendre des décisions à peu près cohérentes... En attendant le prochain couvre-feu !
974, Posté
Bonne anticipation. Si on pouvait faire la même chose pour la pandémie Covid et notamment au niveau de l'aéroport.