Elle a été placée en garde à vue :

Saint-André : un enseignant du collège Mille Roches agressé par une élève


Publié / Actualisé
Ce mardi 9 novembre 2021, un enseignant du collège Mille Roches à Saint-André a été giflé par une élève. Un dépôt de plainte a été effectué. L'élève fait l'objet d'une mesure d'interdiction d'accès à l'établissement à titre conservatoire et s'expose à de lourdes sanctions disciplinaires, et a été convoquée ce mercredi au commissariat de Saint-André où elle fait l'objet d'une garde à vue. La rectrice de région académique, dont publions le communiqué, condamne "avec la plus grande fermeté cet acte isolé" . (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 9 novembre 2021, un enseignant du collège Mille Roches à Saint-André a été giflé par une élève. Un dépôt de plainte a été effectué. L'élève fait l'objet d'une mesure d'interdiction d'accès à l'établissement à titre conservatoire et s'expose à de lourdes sanctions disciplinaires, et a été convoquée ce mercredi au commissariat de Saint-André où elle fait l'objet d'une garde à vue. La rectrice de région académique, dont publions le communiqué, condamne "avec la plus grande fermeté cet acte isolé" . (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Mardi 9 novembre, un enseignant du collège Mille Roches à Saint-André a été giflé par une élève qui avait quitté la salle de classe avec un camarade pendant son cours, suite à l’exclusion d’un autre élève. Revenue avec son camarade à la fin du cours, dans une attitude menaçante envers l’enseignant, l’élève a réussi à le gifler, malgré l’interposition d’un autre élève de la classe.

Le chef d’établissement, immédiatement prévenu, a pris en main la situation et a assisté l’enseignant. Celui-ci est actuellement accompagné et bénéficie de la protection fonctionnelle.

Conformément à la politique de fermeté suivie par l’éducation nationale dans ces circonstances, un dépôt de plainte a été rapidement effectué.

L’élève a été remise à ses parents. Elle fait l’objet d’une mesure d’interdiction d’accès à l’établissement à titre conservatoire et s’expose à de lourdes sanctions disciplinaires. Un conseil de discipline va être convoqué.

Suite à la plainte de l’enseignant, cette élève a été convoquée ce matin au commissariat de Saint-André où elle fait l’objet d’une garde à vue.

La rectrice de région académique, Chantal Manès-Bonnisseau, condamne avec la plus grande fermeté cet acte isolé et assure l’enseignant, ainsi que l’ensemble de la communauté éducative de l’établissement, de son soutien plein et entier.

L’académie de La Réunion réaffirme sa solidarité envers tous ses enseignants. Aucune menace ou agression, physique ou verbale, à leur encontre ne peut être tolérée.


 

   

2 Commentaire(s)

Payet, depuis son mobile , Posté
Pour une fois que le chef d etablissement réagit. Combien de gois les eleves se permettent de tenir tête au professeur parce qu on lui a pris son carnet pour lui mettre 1 heure de retenue Ils ont toujours raison et le professeur a toujours tord. Ces pauvres sont soutenus par leurs parents. Une élève a failli prendre mon café en pleine figure parce qu elle avait tenté de m.agresser pour son carnet..Bien entendu la direction a étouffé l affaire. College Jean Lafosse.
Jeanbon, Posté
"s'expose à de lourdes sanctions disciplinaires"Oui, et la marmotte emballe le chocolat...