Point sur l'avancée des recherches :

Disparition de deux parachutistes : aucune trace n'a été trouvée


Publié / Actualisé
Les deux parachutistes, l'un Saint-Pierrois, âgé de 43 ans, l'autre Dionysien, âgé de 47 ont sauté ce samedi 13 novembre 2021 matin avec d'autres parachutistes. Ils faisaient partie du dernier groupe largué. Les deux hommes étaient aguerris dans leur discipline, avec pour chacun plus de 1000 heures de saut à leur actif. Ils devaient atterrir à Grande Coude. Ils sont toujours portés disparus. Les pistes d'une difficulté à ouvrir la toile de parachute en raison d'un vent soufflant à plus de 20 noeuds ou encore d'une importante dérive sont pour l'heure mises en cause. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a ce dimanche 14 déployé 25 militaires sur un dispositif terrestre, associés à 30 parachutistes professionnels sur la voie aérienne. Aucune trace n'a été trouvée. Les recherches se poursuivent ce lundi 15 novembre. Un groupe Facebook été crée, intitulé "Disparition de nos deux amis parachutistes". Il vise à fournir toutes informations pouvant permettre de retrouver les deux hommes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les deux parachutistes, l'un Saint-Pierrois, âgé de 43 ans, l'autre Dionysien, âgé de 47 ont sauté ce samedi 13 novembre 2021 matin avec d'autres parachutistes. Ils faisaient partie du dernier groupe largué. Les deux hommes étaient aguerris dans leur discipline, avec pour chacun plus de 1000 heures de saut à leur actif. Ils devaient atterrir à Grande Coude. Ils sont toujours portés disparus. Les pistes d'une difficulté à ouvrir la toile de parachute en raison d'un vent soufflant à plus de 20 noeuds ou encore d'une importante dérive sont pour l'heure mises en cause. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a ce dimanche 14 déployé 25 militaires sur un dispositif terrestre, associés à 30 parachutistes professionnels sur la voie aérienne. Aucune trace n'a été trouvée. Les recherches se poursuivent ce lundi 15 novembre. Un groupe Facebook été crée, intitulé "Disparition de nos deux amis parachutistes". Il vise à fournir toutes informations pouvant permettre de retrouver les deux hommes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Lire aussi : Grand Coude : deux parachutistes portés disparus

Des recherches ont ce dimanche été menées du Pas des sables jusqu'au nord de Langevin par la Peloton de gendarmerie de haute montagne. 25 militaires ont été déployés pour un dispositif de recherche terrestre, et 30 parachutistes professionnels étaient associés à ces recherches sur la voie aérienne. De nombreux survols de la zone en hélicoptère ont été menés, en dépit d'un vent intense. Une enquête judiciaire est également en cours et se poursuivra ce dimanche 14 novembre.

Les citoyens groupent leurs efforts à ceux du PGHM pour trouver les deux parachutistes disparus. Sur le groupe "Disparition de nos deux amis parachutistes", nombreux sont ceux qui annoncent participer aux recherches, à terre ou dans le ciel. 60 volontaires ont ce dimanche ratissé la zone de recherche prioritaire, établie entre Le Pas de Sable et Langevin.

   

2 Commentaire(s)

974, Posté
Courage aux proches Sans douche élargir la zone de recherche.
Sacha, Posté
Et en mer, ils ont cherché !