Les discussions avec la direction n'ont pas convaincu :

Saint-Pierre : nouveau débrayage des agents des finances publiques le 23 novembre


Publié / Actualisé
Après trois débrayages dans les services des finances publiques, à Saint-Paul, Saint-Benoit et Saint-Denis Lacaze, l'intersyndicale Solidaires Finances Publiques, CGTR Finances Publiques et FO DGFIP a été reçue en visioconférence par la délégation de la direction générale. Les syndicats demandent une augmentation des emplois à la DRFIP de la Réunion et dénoncent "le danger qui pèse sur nos missions, la baisse de la qualité de notre accueil et la course à la réforme Nouveau Réseau de Proximité". (Photo d'illustration Imaz Press)
Après trois débrayages dans les services des finances publiques, à Saint-Paul, Saint-Benoit et Saint-Denis Lacaze, l'intersyndicale Solidaires Finances Publiques, CGTR Finances Publiques et FO DGFIP a été reçue en visioconférence par la délégation de la direction générale. Les syndicats demandent une augmentation des emplois à la DRFIP de la Réunion et dénoncent "le danger qui pèse sur nos missions, la baisse de la qualité de notre accueil et la course à la réforme Nouveau Réseau de Proximité". (Photo d'illustration Imaz Press)

L'intersyndicale indique alors avoir pu échanger avec la direction, "mais nous n'avons obtenu aucune garantie ni aucun engagement sur les emplois et les missions" déplore-t-elle. "Les services souffrent de dysfonctionnements flagrants autant en interne que vis à vis des publics."

Un nouveau débrayage est donc prévu mardi 23 novembre 2021 sur le Centre de Saint-Pierre à partir de 7h30. Les syndicats appellent "tous les agents de ce site à montrer leur désarroi, leur colère et venir exprimer leur rejet d'une administration low cost qui se débarrasse de ses publics vers les collectivités, les buralistes, les EFS...."

Lire aussi - Saint-Paul : débrayage des agents des finances publiques contre "la dégradation du service public"

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Évasion fiscale , Posté
Recruter des agents pour faire payer ceux qui font de l'évasion fiscale. En général ce sont les très très très gros contribuables.
Conflit d'interet et injustice fiscale, Posté
les syndicats n'osent pas dire que les employés communaux trouvent un intérêt direct à faire des erreurs qui indétectables pour les non avertis. La dgfip, les collectivités et certains contribuables y trouvent leur comptent. la justice fiscale et les pauvres cons qui payent non
Manque de personnel , Posté
Il manque du personnel. Tu envoies un mail sur ta messagerie et tu as une réponse (pas très claire) 2 mois après. Ensuite assurer la formation.