Lettre de Nadia Ramassamy à Jean Castex et Bruno Le Maire :

Hausse du coût du fret maritime à La Réunion : le gouvernement doit réagir !


Publié / Actualisé
Monsieur le Premier ministre, je souhaite attirer votre attention sur la hausse du coût du fret maritime qui touche de plein fouet les industriels et professionnels de La Réunion depuis maintenant plus d'un an. Entre avril 2020 et avril 2021, la préfecture enregistrait une augmentation d'environ 30% du coût du fret maritime depuis l'Europe et jusqu'à 250% depuis l'Asie. Loin de se résorber, ces chiffres particulièrement alarmants continuent de croître tous les mois. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Monsieur le Premier ministre, je souhaite attirer votre attention sur la hausse du coût du fret maritime qui touche de plein fouet les industriels et professionnels de La Réunion depuis maintenant plus d'un an. Entre avril 2020 et avril 2021, la préfecture enregistrait une augmentation d'environ 30% du coût du fret maritime depuis l'Europe et jusqu'à 250% depuis l'Asie. Loin de se résorber, ces chiffres particulièrement alarmants continuent de croître tous les mois. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Difficultés d’approvisionnement, hausse des prix des matières premières, les conséquences sont multiples pour une large majorité des entreprises de La Réunion. La préfecture considère ainsi que près de 93% des entreprises de construction sont impactées par la hausse des prix des matières premières, et plus des deux tiers rencontrent des problèmes dans l’approvisionnement en marchandises.

Pour tenter de pallier ces difficultés, la Région Réunion fournissait et fournit toujours aux industriels des aides pour le fret maritime. Mais l’explosion rapide et incontrôlée des frais de logistique ainsi que certaines exclusions spécifiques les rendent grandement insuffisantes.

En effet, certaines matières premières seraient exclues du dispositif par le gouvernement, de même que certaines origines à l’importation et certaines destinations à l’exportation, faisant subir aux industriels seuls les conséquences économiques et créant de grandes disparités.

À cela s’ajoute un manque d’implication du gouvernement, qui n’aurait jamais mis en place le dispositif de participation aux frais de logistique pour les approvisionnements régionaux à La Réunion. Pour l’avenir de l’industrie réunionnaise, et les répercussions qu’une telle hausse du coût du fret maritime risque d’avoir dans les prochains mois et les prochaines années pour tous les Réunionnais, vous devez agir.

C’est pourquoi, Monsieur le Premier ministre, je vous serais reconnaissante de bien vouloir réviser la liste des produits, ainsi que les origines et destinations exclus des dispositifs d’aides qui sont déjà en place, afin de soutenir les entreprises réunionnaises face à cette augmentation exceptionnelle de leurs frais de logistique.

Je vous serais aussi reconnaissante de bien vouloir rendre effective la participation de l’État aux frais de logistiques des entreprises réunionnaises dans le cadre des approvisionnements régionaux, comme cela devrait être le cas depuis 2017.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez recevoir, Monsieur le Premier ministre, l’assurance de ma très haute considération.

Nadia Ramassamy

   

2 Commentaire(s)

Taojin, depuis son mobile , Posté
C'est comme tout le monde (commerçants, artisans, industriels et etc etc) on rattrape les pertes.
Éolienne , Posté
La météo a prévu du vent. Cela a déjà commencé semble-t-il.