La première pierre a été posée :

Groupe Les Flamboyants : nouvel établissement de santé mentale dans l'Est


Publié / Actualisé
Inaugurée officiellement ce jeudi 2 décembre 2021 en présence de Jean-Hugues Ratenon, député de la 5ème circonscription de La Réunion et de Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon, la première pierre du nouvel établissement psychiatrique du groupe Les Flamboyants a été posée. Le groupe assure qu'il proposera dès l'ouverture une large offre de soins, pour répondre à une forte demande dans l'Est. Nous publions ci-dessous le communiqué du groupe Les Flamboyants (Photos : groupe Les Flamboyants)
Inaugurée officiellement ce jeudi 2 décembre 2021 en présence de Jean-Hugues Ratenon, député de la 5ème circonscription de La Réunion et de Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon, la première pierre du nouvel établissement psychiatrique du groupe Les Flamboyants a été posée. Le groupe assure qu'il proposera dès l'ouverture une large offre de soins, pour répondre à une forte demande dans l'Est. Nous publions ci-dessous le communiqué du groupe Les Flamboyants (Photos : groupe Les Flamboyants)

Apporter une réponse de proximité aux patients localisés sur les territoires Nord et Est, en cohérence avec les parcours de soins public/privé déjà en place, et une qualité de soins déjà reconnue, tel est l’objectif affiché du Groupe Les Flamboyants à travers ce nouvel établissement de santé mentale qui verra le jour dès janvier 2023.

Des unités dédiées aux jeunes et aux personnes âgées

Doté d’une centaine de professionnels, de 76 lits et d’une capacité d’accueil de 30 patients quotidien en hôpital de jour, ce nouvel établissement de santé mentale entend répondre à la demande d’une large patientèle. Comme pour les établissements sud et ouest du groupe, Les Flamboyants Est offriront une prise en charge adaptée aux besoins spécifiques des adolescents et des jeunes : développer leurs compétences psychosociales tout en réduisant leurs comportements à risques sont les deux piliers sur lesquels le groupe continuera de s’appuyer.

Par ailleurs, l’établissement disposera d’une unité à vocation régionale dédiée aux personnes âgées, dotée d’un environnement optimal et sécuritaire pour les malades, et répondant à leurs pathologies et leurs dépendances spécifiques, grâce à l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire.

Expérience et innovations

Le groupe Les Flamboyants voit ce nouvel établissement comme la traduction d’une réflexion continue sur l’amélioration de la qualité des soins en psychiatrie et en santé mentale sur La Réunion.

D’une part, grâce à l’expérience cumulée des deux établissements psychiatriques que sont Les Flamboyants Ouest et Sud, le groupe bénéficie d’une connaissance précise de la demande de soins à La Réunion dont bénéficiera cette nouvelle clinique.

D’autre part, le groupe Les Flamboyants n’a de cesse de vouloir faire évoluer les pratiques des professionnels du secteur sanitaire. Le groupe se positionne ainsi sur des segments de prise en charge non encore couverts, et investit dans de nouvelles approches thérapeutique, à l’image de la thérapie par réalité virtuelle, qui seront mises en application aux Flamboyants Est.

Un accès aux soins attendu dans la région Est

Le projet de la Clinique Les Flamboyants Est a été réfléchi et construit avec les acteurs du territoire, dont l’association des professionnels libéraux et les associations de patients, pour répondre aux enjeux et besoins du territoire Est.

D’un montant de plus de 20 millions d’euros hors foncier, et d’une superficie de 9 189m², sur un terrain de 2,5 hectares, la Clinique Les Flamboyants Est bénéficiera d’une architecture adaptée, conçue pour le bien-être et la sécurité des patients.

A travers l’analyse de l’activité de ses deux établissements de santé mentale déjà existant et de l’orientation des patients, le groupe Les Flamboyants a pu identifier des besoins importants sur le territoire Est en matière de soins psychiatrique.

Par ailleurs, en choisissant la zone nord-est, le Groupe Les Flamboyants compte favoriser l’accessibilité des patients locaux et attirer des psychiatres libéraux sur une zone largement déficitaire, et favoriser l’accès à des consultations externes.

Les Flamboyants Est entendent arriver en complémentarité des structures territoriales déjà existantes telles que l’EPSMR, le GHER, le CHU, complétant ainsi l’offre médicale des régions Nord et Est, et s’inscrivant ainsi dans la construction du Projet Territorial de Santé Mentale.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !