Les produits frais en première ligne :

Problèmes de fret : les fêtes arrivent, les marchandises sont en retard


Publié / Actualisé
C'était prévisible au vu des retards de fret dûs à la pandémie partout dans le monde et plus encore à destination de La Réunion : les grandes surfaces font face à des ruptures de stock temporaires, plus exactement des retards de livraison. A l'approche des fêtes de fin d'année, ces retards concernent plus particulièrement les jouets ou les produits frais. Les enseignes de grande distribution se veulent rassurantes auprès des clients : les produits arrivent, il s'agit "juste d'un décalage". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
C'était prévisible au vu des retards de fret dûs à la pandémie partout dans le monde et plus encore à destination de La Réunion : les grandes surfaces font face à des ruptures de stock temporaires, plus exactement des retards de livraison. A l'approche des fêtes de fin d'année, ces retards concernent plus particulièrement les jouets ou les produits frais. Les enseignes de grande distribution se veulent rassurantes auprès des clients : les produits arrivent, il s'agit "juste d'un décalage". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Pour celles et ceux qui rêvaient de produits venus d'ailleurs, y aura-t-il bien du saumon ou des huîtres à Noël ? Rien de moins sûr pour l'instant. Car du côté de Carrefour comme de Leclerc on parle de retards de livraison, dûs aux problèmes d'approvisionnement déjà signalés début fin octobre - début novembre par les transiteurs.

Côté jouets notamment, ceux-ci s'attendaient à des retards à l'approche des fêtes. Si les enseignes de grande distribution avaient garanti que tout était anticipé, force est de constater qu'il y a bel et bien eu des retards, "impossibles à prévoir" nous dit-on notamment du côté de Leclerc. En effet certains jouets, la "deuxième vague" de livraison, ont été acheminés avec pas moins de trois semaines de retard. Enfin arrivés dans les rayons, il se sont bien faits attendre pour les familles en quête de cadeaux. Enfin mis en rayon, ils l'ont finalement été bien plus tardivement que prévu alors qu'à cette époque, tout est prêt, concède Leclerc.

"Attention il ne s'agit pas de rupture de stock, juste d'un décalage", assure l'enseigne. "Il y a eu une bonne anticipation de notre part mais les bateaux en retard, on ne peut pas toujours les prévoir." Résultat, les rayons ont été judicieusement réduits et les catalogues amincis, sans pour autant faire de communication auprès du public. La stratégie choisie : ne pas annoncer les retards, et donc ne pas lister certains produits, et faire une communication plus tardive pour annoncer des produits de dernière minute. "Une communication sera faite pour annoncer les ajouts dans le catalogue actuel" nous dit-on.

Ces produits, encore attendus, sont essentiellement des produits frais : saumon ou huîtres par exemple. Ils seront donc "ajoutés" à la liste des produits disponibles. Un choix fait par Leclerc plutôt que publier un erratum en cas d'absence malencontreuse dans les rayons.

Cet erratum, Carrefour Réunion en a justement fait les frais. Un message a été publié sur les réseaux sociaux, avant d'être retiré dans la journée sur ordre de la direction. Il indiquait que certains magasins Carrefour souffraient de "ruptures de stock" "suite aux perturbations maritimes mondiales" et que les produits manquants seraient affichés à l'entrée des magasins.

Selon la direction, il s'agit "d'une erreur de communication". "Il y a eu quelques ruptures de stock oui, mais pas de rupture structurelle" nous dit-on. Ainsi là aussi on préfère parler de "retards" car les produits frais devraient bien arriver comme prévu pour Noël. "Les bateaux sont arrivés en retard, mais il n'y a aucune pénurie" assure la direction de Carrefour Réunion.

Là encore ce sont les produits tels que le saumon ou les huîtres qui sont concernés. "Il faut dire qu'il n'y a plus qu'un bateau sur deux qui part de Marseille" rappelle l'enseigne, alors que La Réunion souffre de problèmes d'approvisionnement de façon plus marquée en cette année 2021. Ces retards sont estimés à entre 15 jours et trois semaines. En espérant que les rayons soient donc bien remplis 48 heures avant le réveillon, lorsque les familles vont faire le plein pour leur repas de Noël.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Aux côtés des reunionnais , Posté
Les huîtres présents dans les leclerc je confirme l, article avec du retard mais c, est la et au compte goutte pour ne pas faire de gaspillage alimentaire et pour fait plaisir créole je pense qu'il va y avoir de belles actions commerciales un ti geste pour la planète
HULK, Posté
Il faut faire un peu la fête, après les deux années de me..e que l'on vient de vivre et les discours des politiques d'une nullité crasse. Mais pas la peine de se gaver comme des oies ou des canards.
Missouk, Posté
Si les pétards arrivent en retard, c'est pas grave du tout !
Poupette , Posté
Quand je vois les gens dans les magasins je n'ai pas l'impression que c'est la crise les caddys sont remplis les prix sont élevés le monde d après est pire que le monde d avant et les sociétés se gavent en prétextant problèmes de fret
TRist 'Ane, Posté
Vous pouvez vous les garder vos saumons issus de fermes aquacoles, nourri à coup de colorant, de médicaments et de nourriture synthétique. Un véritable cocktail si vous voulez choper un cancer ....