[LIVE] Visite de la candidate à la présidentielle 2022 :

Marie Le Pen exfiltrée à sa sortie de l'avion par crainte de tensions


Publié / Actualisé
Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National, candidate aux élections présidentielles de 2022, est en visite à La Réunion à compter de ce dimanche 19 décembre 2021, jusqu'au mardi 21 décembre, après trois jours passés à Mayotte. Au programme, crèche vivante et festivités du 20 décembre pour celle qui espère faire le plein de voix sur l'île lors du prochain scrutin. Marine Le Pen a été exfiltrée lors de sa sortie de l'avion et aucune prise de parole n'a donc été effectuée à l'aéroport. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)
Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National, candidate aux élections présidentielles de 2022, est en visite à La Réunion à compter de ce dimanche 19 décembre 2021, jusqu'au mardi 21 décembre, après trois jours passés à Mayotte. Au programme, crèche vivante et festivités du 20 décembre pour celle qui espère faire le plein de voix sur l'île lors du prochain scrutin. Marine Le Pen a été exfiltrée lors de sa sortie de l'avion et aucune prise de parole n'a donc été effectuée à l'aéroport. Suivez notre live (Photo rb/www.ipreunion.com)

Nos journalistes sont en direct :

  • IPR

    Ce direct est à présent terminé

    Merci d'avoir suivi cette actualité avec nous

    Bone fèt la liberté zot toute !

  • IPR

    "Pas particulièrement de sens" pour Marine Le Pen de parler à son arrivée, selon André Rouget

    André Rouget, député européen, explique à la sortie de l'aéroport que le prochain rendez-vous pour la candidate est fixé demain matin, à la radio, puis à la Plaine-des-Palmistes. Un déjeuner de presse est prévu. Elle s'exprimera dans les médias télévisés dès ce soir.

    Ne pas s'exprimer dès son arrivée "n'a pas particulièrement de sens" selon le député, qui invite à attendre demain pour pouvoir lui poser des questions.

    L'exfiltration de la candidate est une "décision de la préfecture" a indiqué André Rouget. La préfecture craignait des débordements, mais aucun manifestant n'est présent. Aucune tension n'est à signaler. C'est assez rare pour être signalé puisque l'arrivée des candidats à l'aéroport est généralement suivie d'une courte déclaration à la presse.

  • IPR

    Nos journalistes sont en direct :

  • IPR

    Marine Le Pen exfiltrée vers son hôtel

    Selon les dernières informations, face aux risques supposés de manifestation, Marine Le Pen est déjà partie après avoir été exfiltrée. Elle est actuellement en route pour son hôtel. Elle n'est donc pas passée par la sortie officielle de l'aéroport, malgré la mise en place d'un important gros cordon de sécurité. A noter qu'aucun manifestant n'est sur place, malgré l'appel à se mobiliser ce jour.

    Joseph Rivière, ancien candidat RN aux élections régionales à La Réunion, est sur place en compagnie de la délégation locale de son parti. Celui-ci indique par ailleurs qu'il n'y a pas de point de presse prévu à ce stade. La presse aura "tout le temps de discuter avec la candidate tout au long de sa visite" a-t-il ajouté.

     

  • IPR

    Aucun manifestant pour le moment

    Des manifestants avaient appelé à se rendre à Gillot mais à 15h30 il n'y a pour le moment aucun manifestant. Un gros cordon de sécurité a été mis en place aux abords de l’aéroport et également sur la zone de débarquement. Une délégation du RN local est là pour accueillir Marine Le Pen.

  • IPR

    Bonjour

    Nous ouvrons ce live pour suivre l'arrivée de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national et candidate à l'élection présidentielle de 2022.

A propos

Après un passage par Mayotte où il a notamment été question d’immigration et de politique sociale, c’est donc à La Réunion que Marine Le Pen va poser ses valises pour une visite expresse. La candidate aux élections présidentielles est habituée à fouler les terres réunionnaises avant les élections majeures.

C’était d’ailleurs avant les européennes de 2019 que la présidente du Rassemblement national était venue se rappeler au bon souvenir des Réunionnais. Ce qui avait d’ailleurs fonctionné puisque la liste de son parti, conduite par Jordan Bardella, avait fait mouche en arrivant en tête dans les 24 communes, pour un score global de 31,24%, un résultat historique pour un parti d’extrême droite à La Réunion.

Marine Le Pen espère bien pouvoir surfer sur cette dynamique, d’autant plus qu’elle n’oublie pas son score qu’elle estime sûrement encourageant lors des présidentielles de 2017. Au premier tour, elle avait recueilli 23,46% des voix, terminant derrière Jean-Luc Mélenchon mais devant Emmanuel Macron. Au second tour, elle avait recueilli près de 40% des suffrages exprimés.

Il faut dire que les thématiques de campagne de la candidate parlent aux Réunionnais, notamment les questions relatives à la sécurité et à la lutte contre la " précarité indigne " dans les Outre-mer. Sur ce dernier sujet, elle se démarque d’ailleurs de son principal concurrent d’extrême droite, Eric Zemmour, en proposant une politique plus social axée sur le pouvoir d’achat, proposant notamment la baisse de la TVA sur l’essence, l’électricité et le gaz, ainsi que la réforme de l’octroi de mer.

En ce qui concerne les visites et soutien, on sait d’ores et déjà que la candidate RN participera à une crèche vivante du côté de Sainte-Marie ce dimanche. Ce lundi 20 décembre, jour de la " fête kaf ", elle se rendra à la Plaine des Palmistes pour assister aux célébrations de l’abolition, aux côtés de Johnny Payet, maire de la commune et seul élu qui, pour l’heure, ait apporté son soutien officiel à Marine Le Pen. Sa participation a cet événement peut être perçu comme un symbole tristement ironique, compte tenu de l’historique de son parti, ouvertement raciste, même si la fille de Jean-Marie Le Pen s’efforce depuis près d’une décennie de dédiaboliser son camp.

A noter que Marine Le Pen n’est pas la seule personnalité en visite sur l’île. Fabien Roussel, candidat aux élections présidentielles pour le PCF (Parti communiste français) est à La Réunion depuis ce jeudi 16 décembre, et participera également aux célébrations du 20 décembre du côté de Sainte-Suzanne, aux côtés de son camarade et maire de la commune Maurice Gironcel.

Le patron des Républicains, Christian Jacob, est lui aussi à La Réunion depuis ce jeudi 16 décembre dans le cadre d’une " tournée des fédérations départementales Les Républicains initiée il y a deux ans ", l’occasion aussi de promouvoir la candidature de Valérie Pecresse.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Michel, Posté
Marie, soyez bienvenue dans notre île. Merci de vouloir, à travers votre programme, faire de nous des français aussi bien traités que les autres par les administrations ''
La vérité si je mens !, Posté
A vouloir en faire trop, les autorités se ridiculisent par des ladi lafé recueillis par ci pas là sur le terrain
Jules, Posté
bienvenu à Marine le Pen , Bravo à son retour sur île