[VIDÉO] Il voulait "tirer la sonnette d'alarme" :

"Emmerder" les non vaccinés : Emmanuel Macron dit "assumer totalement" ses propos


Publié / Actualisé
Alors qu'il s'exprimait ce vendredi 7 janvier 2022 dans le cadre de la présidence de l'Union européenne, le président de la République est revenu sur son interview polémique dans les colonnes du Parisien, où il indiquait vouloir "emmerder" les non vaccinés. Emmanuel Macron dit "assumer totalement" ses propos et voulait "tirer la sonnette d'alarme". (Photo d'illustration AFP)
Alors qu'il s'exprimait ce vendredi 7 janvier 2022 dans le cadre de la présidence de l'Union européenne, le président de la République est revenu sur son interview polémique dans les colonnes du Parisien, où il indiquait vouloir "emmerder" les non vaccinés. Emmanuel Macron dit "assumer totalement" ses propos et voulait "tirer la sonnette d'alarme". (Photo d'illustration AFP)

Le chef de l'Etat a ajouté : "être citoyen, c'est avoir des droits et des devoirs, et ce sont d'abord des devoirs. Le concept de liberté (...) s'arrête là où la liberté de l'autre est entravée, là où la vie de l'autre peut être en danger". Malgré la polémique déclenchée par ses propos envers les personnes non vaccinées, Emmanuel Macron assume : "c'était une volonté de tirer la sonnette d'alarme".

Le Président justifie également sa sortie dans Le Parisien comme étant issue d'un "entretien de deux heures" et dont certains extraits ont été "sélectionnés", et non pas le résultats de "déclarations "officielles".

Il ajoute : "la totalité des gens avec qui je parlais était indignée à l'égard de nos compatriotes qui ne veulent pas se faire vacciner. J'avais face à moi deux soignantes qui me disaient : nous on pense qu'il ne faut plus soigner les personnes qui ne sont pas vaccinées quand elles arrivent aux urgences. De là où je suis, je ne peux pas être préoccupé par cela."

Concernant le terme "emmerder", qui a fait réagir l'ensemble de la sphère politique et choqué les internautes : "on peut s'émouvoir sur des formes d'expression qui paraissent familières, que j'assume totalement. Moi je m'émeus de la situation dans laquelle nous sommes. La vraie fracture du pays est là." Les non vaccinés "non seulement mettent en danger la vie des autres mais ils restreignent les libertés des autres."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

7 Commentaire(s)

Lui-même , Posté
L' esclavagisme moderne sous forme de sois-disant vaccin. Les non-vaccinés sont esclaves des restrictions de ce gouvernement de chiotte (tu ne peux rien faire resto, voyage etc...) et les vaccinés sont les affranchis qui subissent aussi ces mêmes restrictions sauf pour le resto et les voyages. Et, ils continuent d'être contaminés et contaminants. Alors petit président; À QUOI SERT TON P....N DE VACCIN' Si t'as besoin d'argent pour renflouer les caisses de l'état, revends la vaisselle et les tapis qui ont coûté quasiment 1 million d'euros aux contribuables et fais pas chier. Et; JE T'EMMERDE AUSSI MANU!!!
Présidentielle 2022, Posté
Ce président de la farce tranquille s'est soulagé
THOR, Posté
Psychologiquement instable ce monsieur ! que font l'OMS ' SOS Médecins et le SAMU
Missouk, Posté
Qu'il les assume, y compris dans les urnes. J'ai échangé avec beaucoup d'anciens, qui allaient voter MACRON "faute de mieux", et qui ne le feront pas, parce qu'un Président, c'est un modèle, et "ça ne parle pas comme ça". Au passage, merci pour le photo qui illustre parfaitement l'arrogance du personnage!
Trop tard, Posté
En même temps faire machine arrière à ce stade impliquerait à démissionner de la présidence de la France' Dire des énormités pareilles quand on est à ce poste, il faut pouvoir assumer et revenir en arrière est impossible.Il faut juste espérer que les non vaccinés ne se fassent pas agresser maintenant parce que ces paroles malheureuses constituent clairement des appels à la haine'
HULK, Posté
MACRON est un psychopathe brillant qui n'a aucune empathie. Ces propos, comme toute son attitude traduisent un mépris total d'autrui. C'est évident mais les gens se laissent abuser par le côté brillant qui se traduit par un enfumage et des promesses qu'il n'a absolument pas l'intention de tenir.
Dood, Posté
C sûr ' C pas une méthode pour nous diviser'encore plus...qd on est président on pt pas dire ce qu on veut y a des jeunes qui écoutent et c est pas joli joli