A l'unanimité :

Endométriose : l'Assemblée adopte une résolution pour l'inclure dans les affections de longue durée


Publié / Actualisé
La députée La France Insoumise Clémentine Autain a défendu ce jeudi 13 janvier 2022 une proposition de loi pour faire entrer dans la liste des affections de longue durée l'endométriose, une maladie qui touche au moins une femme sur dix. Sa résolution a été adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale, ouvrant donc la voie à une meilleure prise en charge des malades, notamment avec le remboursement des soins et l'accès à des congés maladie
La députée La France Insoumise Clémentine Autain a défendu ce jeudi 13 janvier 2022 une proposition de loi pour faire entrer dans la liste des affections de longue durée l'endométriose, une maladie qui touche au moins une femme sur dix. Sa résolution a été adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale, ouvrant donc la voie à une meilleure prise en charge des malades, notamment avec le remboursement des soins et l'accès à des congés maladie

"Le ministre Véran a expliqué à la tribune qu’il n’y était personnellement pas favorable. Le gouvernement doit entendre cette unanimité de l'Assemblée nationale et s'engager dans la voie de la reconnaissance institutionnelle de l'endométriose. Le combat continue" a réagi Clémentine Autain après le vote à l'unanimité des député.es. A noter qu'une résolution n'a pas de valeur contraignante et marque uniquement l'expression d'un souhait des parlementaires.

Pour rappel, l'endométriose touche plus de 10% des femmes dans le monde. A La Réunion, les femmes atteintes par cette maladie sont plus nombreuses qu'en Métropole. Pour autant, certaines femmes attendent plusieurs années avant d'être diagnostiquées et recevoir le traitement adapté.

Maladie chronique, l'endométriose peut se déclarer très tôt chez les jeunes filles et provoquer de fortes douleurs, des troubles de l'estomac ou de la vessie. Et si l'endométriose peut se traiter par des anti-inflammatoires, la maladie peut dans certains cas conduire à des opérations lourdes telles qu'une ablation des ovaires voire de l'utérus. On ne guérit jamais de l'endométriose.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Eve, Posté
Amendement de C Autain la France insoumise La FI au plus prés des sans voix Je vote JL Mélenchon