Tu nous manques déjà :

Désolé.e.s pour tout ça Bibi...


Publié / Actualisé
Le mercredi 12 janvier 2022 s'est éteinte l'éléphante de mer, surnommée Bibi par nos internautes. Retrouvée à Boucan Canot, l'animal s'était enchevêtré dans les filets de baignade et serait morte noyée. Toute La Réunion s'était attachée à toi depuis ta première apparition le 26 décembre dernier au niveau de la Grande Chaloupe. Désolé.e.s que nous n'ayons pas pu ou su te garder en vue. Désolé.e.s aussi que tes derniers instants se sont passés dans les détritus, preuve du peu de respect que certain.e.s ont pour ton milieu naturel, la mer, pour leur île et au final pour elles/eux mêmes. Bibi, cet hommage est pour toi. (Photo : Globice)
Le mercredi 12 janvier 2022 s'est éteinte l'éléphante de mer, surnommée Bibi par nos internautes. Retrouvée à Boucan Canot, l'animal s'était enchevêtré dans les filets de baignade et serait morte noyée. Toute La Réunion s'était attachée à toi depuis ta première apparition le 26 décembre dernier au niveau de la Grande Chaloupe. Désolé.e.s que nous n'ayons pas pu ou su te garder en vue. Désolé.e.s aussi que tes derniers instants se sont passés dans les détritus, preuve du peu de respect que certain.e.s ont pour ton milieu naturel, la mer, pour leur île et au final pour elles/eux mêmes. Bibi, cet hommage est pour toi. (Photo : Globice)

En cette matinée du mercredi 12 janvier 2022 est tombée une bien triste nouvelle. Tout s'est arrêté. L'éléphante de mer, Bibi, est morte. Après s'être fait retirer un hameçon de la gueule ce dimanche à Cap Homard, à Saint-Paul, l'animal marin s'est retrouvé, coincé, noyé dans des filets au large de Boucan Canot. Les bénévoles de l'association Globice l'ont retrouvé, entouré de déchets, avec un masque chirurgicale sur la tête comme en témoigne la photo d'ouverture de cet article.

Bibi, tu es malheureusement une nouvelle victime collatérale de la pollution dans le milieu marin. Nous t'avons croisé pour la première fois le dimanche 26 décembre 2021 à la Grande Chaloupe alors même que tu étais coincée dans les tétrapodes. Tu es arrivée ce matin-là et les secours t'ont pris en charge dès 7h00. Ta présence avait alors retenue tout l'attention des Réunionnais. Pourquoi ? Comment ? Qui étais-tu ?

Tes petits yeux noirs, ta peau lisse et grise illuminait chaque article des médias. Tu as fait un long voyage pour t'échouer sur nos côtes. Pour saluer cet effort une poignée de bénévoles et l'immense majorité d'habitant.e.s t'ont accueilli, soigné, admiré de loin pour que tu puisses te reposer sans désagrément.

Après l'échouage dans les tétrapodes de la Grande Chaloupe, tu nous as fait l'honneur de passer la Saint-Sylvestre ici, avec nous. Entre le vendredi 31 décembre et le mardi 4 janvier, tu as pris la direction du petit port de la Possession. C'est là que nous t'avons recroisé. Tu étais fatiguée somnolente, mais en bonne santé.

Du mardi 4 janvier au samedi 8 janvier tu as pris tes quartiers au large de l'Etang de Saint-Paul pour continuer à reprendre des forces avant de reprendre ton périple vers un ailleurs que nous ne saurons jamais situer . Mais le dimanche 9 janvier tu es sur la plage de Cap Homard près de Boucan Canot. Telle une belle sirène tu semblais dormir paisiblement. 

En fait, tu avais un hameçon planté dans la bouche et un autre dans l'œsophage. Des bénévoles, dont quatre vétérinaires, se sont immédiatement mobilisés pour te venir en aide. Pendant de longues heures ces militants de la cause animale sont restés à ton chevet. L'hameçon a été retiré de ta bouche.

Toute La Réunion a poussé un ouf de soulagement.  On t'a cru sauvée Bibi. Hélas cela n'a pas été le cas.

Lire aussi : L'éléphante de mer est encore dans les eaux réunionnaises

Tu es partie Bibi. Pendant 18 jours tu as été un présent, un cadeau de fin et de début d'année pour toutes et tous. Tu faisais partie de notre paysage naturel. Tu étais aussi un mystère. Pourquoi t'être échouée chez nous et comment étais-tu arrivée jusqu'à nous ? Plusieurs hypothèses peuvent répondre à cette question comme le changement des courants marins, le réchauffement climatique, égarement dans les eaux australes ou même qui sait une envie de nous rencontrer ?

Tu auras été  le rayon de soleil de notre bel océan. Ou lété lo ti grin piman dann nout kari. Tu as occupé une place dans nos cœurs. Nous sommes certain.e.s que ton arrivée au paradis des animaux marins s'est bien passé.

Pardon pour tout et aussi grand merci pour tout Bibi. Nous ne t'oublierons pas

Lire aussi : Boucan Canot : l'éléphante de mer est morte noyée

ef/www.ipreunion.com/ [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Alain, Posté
Avant d'accuser "bêtement" reprenez le fil d'info... Bibi est baptisée par Globice à son arrivée dans les tétrapodes. Le blog d'en face décide (avec ses lecteurs) de la rebaptisée Noëlle. La presse locale reprendra ce nom à l'exception d'Imaz. Cela n'exprime en rien "un choix des réunionnais" même si au final Globice reconnaitra le nom "Noëlle " qui semble s'imposer par le biais d'un marketing de presse.... Si on doit faire un reproche à la presse c'est bien d'avoir méprisé le nom donné par Globice qui était sur place avant les journalistes....Mais tout cela est bien anecdotique. En revanche, IP se trompe en disant que Noëlle a été récupéré avec des déchets dont le fameux masque. Cette photo a été prise dans la darse de pêche du Port plusieurs jours avant sa mort....
Lalevee, depuis son mobile , Posté
Merci pour cer article très emouvant . Noelle ou Bibi vous croyez que c est ça l importance' L homme est un destructeur et incapable d apprecier ce que la nature lui offre. Tant qu à vos critiques stériles je pense que votre niveau ne doit pas voler haut . Ici ce qui derange c est qu on puisse s occuper de la cause animale. Alors si la nature se venge aujourd'hui tant mieux. Nous creverons tous et les animaux pourront reprendre leur place. Ils étaient là avant nous.
Assez té!, Posté
@IPR si vraiment vous voulez faire un hommage, arrêtez de l'appeler BIBI. Commencez par lui donner le nom que les réunionnais lui ont choisi: NOELLE! Vous souhaitez tellement accaparer l'actualité que vous avez à maintes reprises tenté de la baptiser à "votre sauce".... C'est un peu révélateur de votre volonté de vouloir faire voir l'actualité selon votre vision à vous. Ce n'est pas trés déontologique tout ça. ça enlève finalement toute crédibilité depuis le début de votre traitement de l'affaire "Bibi". Ne devenez pas un blog SVP mais essayer de rester un site de traitement d'actualité. D'autant plus que les photos sont ici les plus top