Nouvel équipement :

Des tablettes numériques pour les petits pêcheurs armateurs


Publié / Actualisé
L'interprofession ARIPA (Association réunionnaise interprofessionnelle de la pêche et de l'aquaculture) équipe actuellement les petits pêcheurs armateurs de La Réunion d'une tablette numérique marinisée afin de les aider dans les changements intervenus depuis 2021 d'environnement de gestion de leurs enrôlements, de leurs carrières, de leurs cotisations et autres titres de navigation et de formation maritime. Nous vous mettons ci-dessous le communiqué de l'ARIPA. (Photo : ARIPA)
L'interprofession ARIPA (Association réunionnaise interprofessionnelle de la pêche et de l'aquaculture) équipe actuellement les petits pêcheurs armateurs de La Réunion d'une tablette numérique marinisée afin de les aider dans les changements intervenus depuis 2021 d'environnement de gestion de leurs enrôlements, de leurs carrières, de leurs cotisations et autres titres de navigation et de formation maritime. Nous vous mettons ci-dessous le communiqué de l'ARIPA. (Photo : ARIPA)

L’association réunionnaise interprofessionnelle de la pêche et de l’aquaculture (ARIPA) équipe actuellement chaque petit pêcheur armateur, adhérent ou pas, d’une tablette numérique. Ces outils vont être distribués afin de les familiariser le plus possible avec les nouvelles applications digitalisées de gestion de la pêche professionnelle.


En effet, depuis le 1er janvier 2021, le quotidien des pêcheurs a été modifié. Leur environnement professionnel est rythmé par la réforme administrative que l’Etat a mise en œuvre dans le domaine maritime. Leurs enrôlements, leurs titres de formation et de sécurité ainsi que leurs déclarations sociales sont tous maintenant dématérialisés sur des portails ou comptes accessibles uniquement par internet.

Gérard Zitte, le président de l’ARIPA, évoque " une révolution survenue pour nombre de pêcheurs réunionnais, bien plus habitués aux contacts humains avec l’administration pour réaliser leurs démarches qu’aux claviers et à l’internet aujourd’hui ". Avec cette digitalisation, et sans autre forme d’appui pour les professionnels, l’interprofession ARIPA a pris l’initiative, avec le soutien financier de l’Etat via le contrat de convergence et de transformation (CCT), d’accompagner les petits pêcheurs à s’y adapter.

Le projet a connu plusieurs étapes depuis un an. D’abord, les pêcheurs professionnels qui le souhaitaient ont été accompagnés par l’ARIPA pour la création des portails (marin, armateur) et les différents comptes (Enim, Urssaf, Net-Entreprises...) qui s’y rattachent. Puis chaque armateur de petite pêche s’est vu doter d’une tablette numérique marinisée afin de pouvoir accéder à toutes les applications de gestion des marins et des navires. Des sessions de formation se poursuivent pour permettre aux pêcheurs professionnels d’apprendre à
utiliser la tablette et à l’apprivoiser.

Gérard Zitte a voulu cet équipement incitatif et accessible à tous les petits pêcheurs armateurs, même pour ceux non encore adhérents de l’ARIPA, selon des modalités définies avec l’Etat. Ce projet collectif place les pêcheurs professionnels en situation de répondre aux prochaines étapes de la digitalisation du secteur, notamment le transfert de l’obligation de déclaration des captures via internet.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !