"La plus chère au monde" :

La Nouvelle route du littoral fait les gros titres en Métropole


Publié / Actualisé
La Nouvelle route du littoral (NRL) fait de nouveau parler d'elle dans les journaux de la Métropole. Cette fois-ci, c'est Ouest-France qui s'empare du sujet pour aborder le retard de livraison de la "route la plus chère du monde" ainsi que les nombreux bouchons dont souffre l'île au quotidien. Le journal parle également du débat sur la nécessité ou non de cette nouvelle route car en plus de l'aspect financier, le projet soulève des grands défis techniques et environnementaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La Nouvelle route du littoral (NRL) fait de nouveau parler d'elle dans les journaux de la Métropole. Cette fois-ci, c'est Ouest-France qui s'empare du sujet pour aborder le retard de livraison de la "route la plus chère du monde" ainsi que les nombreux bouchons dont souffre l'île au quotidien. Le journal parle également du débat sur la nécessité ou non de cette nouvelle route car en plus de l'aspect financier, le projet soulève des grands défis techniques et environnementaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"A La Réunion, 'la route la plus chère au monde' au paradis des voitures" : voilà comment Ouest-France titre son article daté du dimanche 16 janvier 2022. Le journal en profite pour rappeler le coût astronomique de la NRL, estimé à plus de 2 milliards d'euros pour les plus optimistes. L’importance du chantier pour les Réunionnais y est également évoquée, à l’heure où des risques de chute de pierres sont toujours d’actualité.

C’est d’autant plus vrai que ces derniers jours, de fortes pluies se sont abattues sur l’île, obligeant les autorités à organiser un basculement des voies sur l’actuelle route du littoral, entraînant de nombreux kilomètres de bouchons.

- La question d’un investissement justifié -

Depuis l’annonce de la création de la NRL, les positions divergent. "Toutes les études menées sont arrivées à cette même conclusion : entre La Possession et Saint-Denis, nous ne sommes pas à l’abri d’effondrements de la falaise" déclare dans l'article l'ancien président du Conseil régional Didier Robert, fervent défenseur du projet. En effet, le risque est réel puisqu’en trente ans, vingt Réunionnais ont perdu la vie sur cette route.

Au contraire, Huguette Bello, la nouvelle présidente de la Région, répond que "ce lourd héritage laissé par l’ancienne équipe pèsera inexorablement sur les moyens de développement d’un petit territoire comme le nôtre". Elle promet pourtant de "finir cette route, mais pas à n’importe quel prix et pas à n’importe quelles conditions".

Lire aussi - En 2022, Huguette Bello veut "remettre La Réunion sur les rails"

Environ 60.000 véhicules empruntent chaque jour la route nationale. Rappelons que le viaduc de la NRL pourrait ouvrir d’ici un an et demi, grâce à un raccordement à l'actuelle route du littoral, au niveau de La Grande Chaloupe. La partie restante, elle, ne pourrait ouvrir qu'en 2027 ou 2028. A ce stade, le Conseil régional poursuit les études pour savoir de quelle manière terminer le chantier, en digue ou en viaduc.

Lire aussi - La Réunion a (presque) atteint le coma circulatoire
Lire aussi - Réseau routier : ça va (très) mal

lc/www.ipreunion.com / [email protected]

   

13 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile , Posté
Il faut finir cette route ' on ne peut pas rester sur un travail inachevé ! S il le faut, demandons conseil aux chinois qui savent faire !!!!
Tlabonne, Posté
Les innombrables retards viennent d'abord des actions politiques d'opposition au président Robert de droite comme de gauche au mépris de la population Bello récolte ce qu'elle a semé et le pire de l'arrogance est de dire que c'est un fardeau. Elle a tricoté ce fardeau elle même. Elle l'inaugurera avec cynisme en pleurnichant et savourant sa victoire alors qu'elle l'a plombé depuis le début
Bac, Posté
Belle preuve de l'incompétence des élus locaux,détournement,vole,corruption,quand ça se fait prendre peine trés légères voir inexistante,c à coze des élus que la réunion s'endète petit à petit
Pti gars maigre, Posté
Tout a fait d'accord avec Jean Paul ah kang ..ma eu la chance de prendre le viaduc hongkong macao et quant ma mi vois plus long moin cher .. d'après ce qui dit une délégation de Pékin est venue à la réunion pour étudier et chiffré la finition de la route..mais y a pas eu de suite
Lé mole, Posté
Locate , allez vous combien d'argent on été versé au groupe sortant de la RR.Y a qu'à voit ce qu ils sont en train de construire à cazabona
Malet , Posté
Té coco ou la mette millions la communication dans la route pourrie , ou assume out mensonge - zot i vo pas le tit doigt Vergès et Bello
Dystopie, Posté
Trop chère... Érosion mer vent cyclones à répétition vont démolir ceee bel ouvrag
Jomoharist, Posté
Pose la question bouigues, vinci et les autres,......
Toto, Posté
Faut dire aussi qu'elle devrait être terminée si la mode d'être "contre" n'avait pas bloqué le chantier digue depuis le début..... Et la tout le monde serait content de cette route terminée, au lieu de perdre du fric depuis le début avec ces contestations en retard, une fois que les votes sont passés. Je précise que j'étais contre cette route, que j'ai perdu à l'époque de l'élection régionale, et que maintenant que j'ai perdu, je veux pas refaire le match, je veux juste qu'on finisse ce qui est commencé et qu'on arrête de perdre de l'argent en retardant : il y a d'autres voies bus/vélo à créer plutot que financer des suppléments. A mon avis.
Cimetière marin , Posté
Robert i fé rire lu la inauguré avec sa com' bancale une demi- portion: Macron en passe koi'
Jean-Paul Ah-Kang, Posté
Il est intéressant de mettre en parallèle cette NRL inachevée avec la route-pont qui relie Hong Kong à Macao.Ici on a 12 km de route : 6 km finis en viaduc + 6 km en digue restant à faire. Si on se donne 10 ans après le début du chantier, est-ce que cela sera suffisant 'Là-bas dans ce laps de temps, on a terminé et livré 55 km de route-viaduc en mer avec création de 2 îles artificielles et un tunnel sous-marin de 7 km .Coût : ici 2.5 milliards d' euros estimés ; là-bas, je ne sais pas ...Questions : est-ce que les entreprises métropolitaines ne se sont pas abondamment "sucrées" aux dépens de la Région exangue et prise en otage maintenant ' Y-a-til une possibilité qu'une entreprise chinoise non moins compétente et certainement mieux disante, finisse enfin ce chantier en panne 'Je n' ai pas la réponse , mais les responsables , décideurs politiques et autres, devraient y réfléchir... Même si, Paris et Bruxelles obligent, ce n' est pas évident !
Orely, Posté
Il faudrait faire de l'ART et peindre cette demi route qui mène nulle part ! Au moins elle servira aux artistes perdus - ah ce robert une catastrophe
BatoFou, Posté
Ni digue, ni viaduc...Galerie sous la falaise, tunnel 'Ce que l'on sait faire partout et que l'on a fait dans le monde, sur de plus longues distances, en montagne, en Europe, Norvège, Islande, en Afrique, en Asie,en Amérique, depuis plus d'un siècle, en économisant et récupérant les matériaux dont on aura tant besoin ailleurs...