Une délégation de 10 ans :

Casud : l'intercommunalité est en charge du réseau de transports publics Carsud


Publié / Actualisé
La première commission consultative de l'année 2022 concernant les services publics locaux (dont le Carsud) s'est tenue ce lundi17 janvier au siège de la Casud au Tampon. La commission a rendu son avis sur la délégation de service public pour le réseau Carsud, dont l'exploitation par Novasud se termine en avril 2022. La Semop, (Société d'économie mixte à opération unique) dont la Casud est l'actionnaire majoritaire sera désormais en charge de l'exploitation du réseau. Nous publions le communiqué de la Casud ci-dessous. (Photos : Casud)
La première commission consultative de l'année 2022 concernant les services publics locaux (dont le Carsud) s'est tenue ce lundi17 janvier au siège de la Casud au Tampon. La commission a rendu son avis sur la délégation de service public pour le réseau Carsud, dont l'exploitation par Novasud se termine en avril 2022. La Semop, (Société d'économie mixte à opération unique) dont la Casud est l'actionnaire majoritaire sera désormais en charge de l'exploitation du réseau. Nous publions le communiqué de la Casud ci-dessous. (Photos : Casud)

Ce lundi 17 janvier 2022, s'est réunie au siège de la Casud, au Tampon, la première Commission consultative des services publics Locaux (CCSPL) de la CASUD de la mandature 2020-202.

La CCSPL, présidée par André Thien Ah Koon, président de la Casud, est composée de sept élus provenant des quatre communes membres (La Tampon, Saint-Joseph, l'Entre-Deux et Saint-Philippe) et des représentants de sept associations locales (Adapei, Apeps, Udaf, Ucor, FCPE, Ufc que choisir, ATR-FNAUT), toutes et tous désignés par le conseil communautaire.

Cette commission s'est réunie pour donner son avis sur le principe de la délégation de service public pour l'exploitation du réseau Carsud de transports publics urbains de la Casud.

En effet, la délégation actuelle, confiée en avril 2014 pour une durée de huit ans au groupement Novasud prendra fin cette année et il est donc nécessaire de définir le nouveau mode de gestion pour les prochaines années.

Les débats de la CCSPL ont donc porté sur la future délégation avec des échanges très riches portant notamment sur le transport du public scolaire, la desserte des hauts et des écarts des communes, le transport des personnes à mobilité réduite, l'interconnexion des réseaux de transports et la tarification / gratuité des transports. Ils ont aussi portés sur les différents modes de gestion de la délégation (régie, SPL, concession, Sempo,...) et sur les durées envisagées (6,8,10 ans,...).

Au final, la CCSPL, à l'unanimité de ses élus et de toutes les associations (sauf une qui s'est abstenue) a donné un avis positif sur le choix d'une Société d'économie mixte à opération unique (Sempo). La Casud en sera l'actionnaire majoritaire (ce qui lui permettra de disposer d'une maîtrise de l'exécution du service) et un opérateur privé (pour l'opérationnel) viendra compléter l'actionnariat.

La  CCSPL a également donnée un avis positif (dans les mêmes conditions de vote) pour une durée de la délégation portée à 10 ans (afin de permettre l'amortissement des 25 à 40 millions d'euros d'investissements prévus).

La CCSPL s'étant réunie et ayant rendue son avis positif , le conseil communautaire sera amené a se positionner définitivement sur cette délégation de service public du réseau des transports de la Casud lors de sa prochaine séance prévue le 28 janvier comme cela avait été annoncé lors du conseil du 10 décembre 2021.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !