La troisième femme de l'histoire à présider l'assemblée :

Roberta Metsola, anti-avortement, est élue nouvelle présidente du Parlement européen


Publié / Actualisé
La Maltaise Roberta Metsola a été élue nouvelle présidente du Parlement européen avec 458 voix. Conservatrice, elle est notamment connue pour son opposition à l'avortement, qui passe mal auprès de nombreux eurodéputés. Des convictions qui constituent une opinion très largement répandue à Malte, dernier pays de l'Union européenne où l'IVG reste complètement illégale. Roberta Metsola devient la troisième femme à présider l'assemblée de 705 députés, après les Françaises Simone Veil (1979-1982) et Nicole Fontaine (1999-2002). (Photo AFP)
La Maltaise Roberta Metsola a été élue nouvelle présidente du Parlement européen avec 458 voix. Conservatrice, elle est notamment connue pour son opposition à l'avortement, qui passe mal auprès de nombreux eurodéputés. Des convictions qui constituent une opinion très largement répandue à Malte, dernier pays de l'Union européenne où l'IVG reste complètement illégale. Roberta Metsola devient la troisième femme à présider l'assemblée de 705 députés, après les Françaises Simone Veil (1979-1982) et Nicole Fontaine (1999-2002). (Photo AFP)

Lire aussi - Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen

www.ipreunion.com avec AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !