Catastrophe :

La tempête Ana tue une centaine de personnes à Madagascar, au Mozambique et au Malawi


Publié / Actualisé
Une centaine de personnes ont été tuées par la tempête Ana à Madagascar, au Mozambique et au Malawi ce mardi 25 janvier 2022 suite au passage du cyclone Ana, repassé désormais au stade de dépression. Formée dans l'est de Madagascar, Ana a déclenché de violentes inondations, des glissements de terrains et des coupures électricités sur la majeure partie des trois pays. 39 décès ont été recensés à Madagascar. 65.000 personnes sont sans-abris et 6.800 maisons se trouvent sous l'eau. (Photo : AFP )
Une centaine de personnes ont été tuées par la tempête Ana à Madagascar, au Mozambique et au Malawi ce mardi 25 janvier 2022 suite au passage du cyclone Ana, repassé désormais au stade de dépression. Formée dans l'est de Madagascar, Ana a déclenché de violentes inondations, des glissements de terrains et des coupures électricités sur la majeure partie des trois pays. 39 décès ont été recensés à Madagascar. 65.000 personnes sont sans-abris et 6.800 maisons se trouvent sous l'eau. (Photo : AFP )

Ana a fait au moins 100 morts à Madagascar, au Mozambique et au Malawi, d'après les bilans des autorités des trois pays. Causée par deux systèmes météorologiques différents, la tempête devenu cyclone s'est formée en fin de semaine dernière sur l'est de Madagascar provoquant des pluies meurtrières. Aujourd'hui Ana est repassée au stade de dépression tropicale.

Madagascar compte 56 décès à ce jour. Particulièrement touchée, la capitale du pays fait état de 34 morts, d'après l'ONU. À Antananarivo, l'eau s'accumule et s'engouffre dans les rues. 6.800 maisons sont actuellement submergées et menacent de s'effondrer. 62 sites de déplacement ont été établis par les autorités, accueillant 35.260 personnes. À ce jour, 65.000 personnes sont sans abri depuis le début de la tempête affirment nos confrères de Sud-Ouest.

Dans la province de Zambezia, trois personnes ont été tuées et 49 ont été blessées, selon l’Institut national de gestion des risques mozambicain. Au Malawi, quatre personnes sont décédées. Ce lundi 24 janvier 2022, le système a plongé la majeure partie du pays dans le noir. Des inondations soudaines ont forcé les compagnies d’électricité à cesser le fonctionnement de leurs générateurs. 500.000 personnes sont affectées par Ana, évaluent le gouvernement mozambicain et les agences des Nations unies.

Les pluies diluviennes d'Ana sont nées à Madagascar et ont traversé l’océan Indien avant de s'abattre sur le nord et le centre du Mozambique. Mercredi et jusqu’en début de semaine prochaine, un déplacement est envisagé. De forte chances qu'une nouvelle tempête tropicale se forme est à prévoir. Le système s’approchera en premier des îles Mascareignes.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !