Voeux à la presse de Bernard Picardo :

Chambre des métiers et de l'artisanat : mise en place d'une web TV et de formation pour la jeunesse


Publié / Actualisé
Ce jeudi 27 janvier 2022, le président de la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) de La Réunion, Bernard Picardo, a présenté ses voeux à la presse. Les objectifs de ce second mandat se distinguent en deux axes essentiels : la proximité et le développement des formations avec les entreprises. Pour cela, une web TV et le "pass liberté", qui permet un financement des apprentissages, seront mis en place. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 27 janvier 2022, le président de la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) de La Réunion, Bernard Picardo, a présenté ses voeux à la presse. Les objectifs de ce second mandat se distinguent en deux axes essentiels : la proximité et le développement des formations avec les entreprises. Pour cela, une web TV et le "pass liberté", qui permet un financement des apprentissages, seront mis en place. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Lors de ses voeux à la presse, Bernard Picardo, président de la CMA, a réitéré sa volonté de s'engager au plus près des 22.000 entreprises réunionnaises et de poursuivre un rapport de proximité avec ces derniers. On compte plus de 29.000 salariés et apprentis. Ces entreprises représentent 2,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Ce second mandat se comprend plusieurs axes essentiels :

- Une plus grande numérisation des entreprises
- Le développement de formation continue pour les jeunes en apprentissage
- Un développement de l'économie circulaire

- Accentuer et promouvoir l'apprentissage -

"Il y a des jeunes à la recherche d'un avenir professionnel et qui voient en l'artisanat une ouverture" a affirmé Bernard Picardo. La CMA souhaite permettre à la jeunesse de trouver aisément des formations adéquates dans le monde de l'artisanat.

Pour faire progresser l'apprentissage, la chambre souhaite mettre en place, dès le deuxième trimestre 2022, un financement des apprentissages par le biais du "pass liberté". Ce dispositif, au tarif d'un euro par jour, permet aux jeunes d'effectuer une formation dans l'artisanat. En 2021, 2.200 jeunes étaient en formation dans l'artisanat, soit 200 de plus qu'en 2020.

- Proximité et échange avec les entreprises -

Reprenant le concept de la CMA de Nouvelle-Aquitaine, la création d'une web TV verra le jour dans les prochains mois. Il s'agira de l'occupation principale de la chambre durant la première année.

Les visites d'entreprises avec les élus se poursuivront. La mise en place d'un collaborateur, spécialement dédié à une entreprise pour faciliter les voies de communications, sera possible dans le cadre du pass liberté.

- "L'artisanat progresse en qualité et en quantité" -

2.480 entreprises ont été créées en 2021. Une entreprise sur deux connaît un rebond de l’activité. 46% d'entre elles voient leur chiffre d’affaires augmenter. L’activité reste en repli chez 26% des entreprises. Des augmentations significatives sont enregistrées chez plusieurs secteurs :

- +2 % pour le secteur de l'alimentaire
- +12% pour le secteur de la distribution
- +17 % pour le secteur du bâtiment
- +23 % pour le secteur du service

Le nombre de radiations est lui constant, et stagne entre 1.000 et 1.200 entreprises au cours de l'année 2021.

- Des difficultés liés à la crise sanitaire -

Certaines difficultés se sont tout de même faites ressentir chez les entreprises. La problématique de l'approvisionnement en matières premières a été soulevée. Les coûts de fret et les risques de pénurie de matières premières constituent des obstacles majeurs. Un sondage sur les coûts de la crise sanitaire et ses conséquences est à l'étude. La CMA de La Réunion insiste sur la nécessité de prolonger les aides aux entreprises.

mc/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !