Ministère de l'Éducation nationale :

Baccalauréat : les épreuves de spécialité sont reportées au mois de mai


Publié / Actualisé
Le ministère de l'Éducation nationale annonce ce vendredi 28 janvier le report des épreuves de spécialité au mois de mai, un report de deux mois des épreuves, censées se dérouler au mois de mars. Le report de ces épreuves avait d'ailleurs été formulé par les syndicats enseignants. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Le ministère de l'Éducation nationale annonce ce vendredi 28 janvier le report des épreuves de spécialité au mois de mai, un report de deux mois des épreuves, censées se dérouler au mois de mars. Le report de ces épreuves avait d'ailleurs été formulé par les syndicats enseignants. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

C'est une des demandes syndicats enseignants au ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer : le report des épreuves de spécialités en raison de la situation sanitaire liée au Covid-19. "Les épreuves de spécialité du baccalauréat, qui comptent 32 % de la note finale, auront lieu du 11 au 13 mai, soit un report de deux mois" indique BFMTV.

Les épreuves étaient initialement prévues du 14 au 16 mars 2022 pour qu'elles puissent compter sur Parcoursup, plateforme sur laquelle les lycéens et lycéennes en terminale doivent formuler leurs voeux. Les notes de spécialité ne seront pas prises en compte sur la plateforme, seulement le contrôle continu.

C'est la troisième fois que le bac est aménagé depuis le début de la crise sanitaire, la première fois en 2020, seul le contrôle continu avait été pris en compte pour l'obtention du baccalauréat.

www.ipreunion.com /[email protected]

   

1 Commentaire(s)

Mon dieu seigneur , Posté
Espérons qu'on aura un autre ministre de l'éducation nationale en mai 2022. Merci pour les élèves.