Contrôle routier :

Bilan du week-end : une conduite en état d'ivresse, deux conducteurs sous stupéfiants et un sans assurance


Publié / Actualisé
Pour le week-end du 11 au 13 février 2022, les effectifs de police de la Direction départementale et de la sécurité publique de La Réunion ont réalisé sur le département des opérations de sécurisation et de sécurité routière. La police fait état de 131 infractions dont 25 délits. La gendarmerie relève près de 121 infractions dont 10 permis retirés. Le pilote d'un deux roues était sous l'emprise de stupéfiants et n'était pas assuré. Deux personnes conduisaient également sous stupéfiants, une alcoolémie délictuelle, et un avec défaut d'assurance, ont motivé la mise en fourrière de 3 véhicules. Nous publions ci-dessous le communiqué de la police et celui de la gendarmerie. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Pour le week-end du 11 au 13 février 2022, les effectifs de police de la Direction départementale et de la sécurité publique de La Réunion ont réalisé sur le département des opérations de sécurisation et de sécurité routière. La police fait état de 131 infractions dont 25 délits. La gendarmerie relève près de 121 infractions dont 10 permis retirés. Le pilote d'un deux roues était sous l'emprise de stupéfiants et n'était pas assuré. Deux personnes conduisaient également sous stupéfiants, une alcoolémie délictuelle, et un avec défaut d'assurance, ont motivé la mise en fourrière de 3 véhicules. Nous publions ci-dessous le communiqué de la police et celui de la gendarmerie. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

• Du côté de la police :

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 28 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 11 au 13 février 2021 permettant de relever 131 infractions dont 25 délits :

- Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 09 (taux compris entre 0,65 et 1,12 mg / l d'air expiré)
- défaut d'assurance : 08
- défaut de permis de conduire : 06
- refus d'obtempérer : 01
- délit de fuite : 01

135 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 106 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 11
- usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule : 08
- défaut de port de la ceinture de sécurité : 04
- défaut de contrôle technique : 06
- autres : 77

• Du côté de la gendarmerie :

Au cours du week end, les motocyclistes de l’E.D.S.R en appui des compagnies de gendarmerie ont mené des nombreuses actions de lutte contre l'insécurité routière en ciblant les infractions graves génératrices d'accidents.
 

NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS :  15

 NOMBRE D INFRACTIONS :   121
 NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS :  10
 NOMBRE D’ALCOOLÉMIE :  4 (dont 3 délictuelles)

 NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS :  7
 NOMBRE D’IMMOBILISATION : 25 dont 9 fourrières
 NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE :  4
NOMBRE DÉFAUT PERMIS  CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION :  /
NOMBRE DE VITESSES :  56 dont 4 avec interception
 NOMBRE DE NON PORT CEINTURE :  7
 NOMBRE D’USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS :  9
NOMBRE NON RESPECT PRIORITÉ - INTERSECTIONS : 8
NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 4
NOMBRE DE DÉFAUT ÉQUIPEMENT ET NON PORT DE CASQUE PILOTE DEUX-ROUES : 7

NOMBRE DE NUISANCE / POLLUTION ET DÉFAUT D’HOMOLOGATION: 4
NOMBRE DE GARDE A VUE : 0

 

  FAITS PARTICULIERS :  

Samedi 12 février  2022, de 20h00 à 23h, les militaires de la Brigade Motorisée de ST PAUL,  appuyés de 6 réservistes, ont réalisé un controle de zone sur la commune de ST Paul. Au cours de ce service, 10  infractions ont été relevées à l’encontre d’usagers, manifestement enclin à ne pas respecter le code de la route. Le pilote d'un deux roues motorisé contrôlé au départ pour une épaisse fumée sortant de son pot d'échappement, a finalement vu son engin partir une fourrière car il conduisait sous l'emprise de stupéfiants et n'était pas assuré. Au cours de la soirée, intervenant sur un accident matériel de la circulation routière, il s'avère qu'un de conducteurs conduisait avec un taux d'alcool de 1.29 gramme/litre. Son véhicule a été placé en fourrière et il devra répondre ultérieurement de ses actes devant la justice. Parmi les infractions relevées, 2 conduites sous stupéfiants, 1 alcoolémie délictuelle, 1 conduite sans permis, 1 défaut d’assurance, ont motivé la mise en fourrière de 3 véhicules.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !